Étude pilote randomisée d'une intervention de participation guidée de mères au positionnement thérapeutique de leur nouveau-né prématuré (GP_Posit) pour favoriser la sensibilité maternelle et le développement neurologique du prématuré

 

Andréane Lavallée

Centre hospitalier universitaire Sainte Justine

 

Domaine : santé de la mère, des enfants et des adolescents

Programme Formation de doctorat pour les détenteurs d'un diplôme professionnel

Concours 2018-2019

Partenaire :

Fondation des Étoiles

La sensibilité parentale permet aux mères de reconnaitre les besoins exprimés par leur nouveau-né et de combler ceux-ci rapidement et de façon appropriée. Une sensibilité parentale bien développée prédit un lien d'attachement sécurisant pour l'enfant à long terme. De plus, un lien d'attachement sécurisant permettrait à l'enfant de se développer de façon optimale. Dans le contexte d'une naissance prématurée, les mères ont de la difficulté à développer leur sensibilité parentale à l'unité des soins intensifs néonatals auprès de leur nouveauné prématuré. Entre autres, cette difficulté serait attribuable à l'environnement stressant et stimulant de l'unité néonatale ce qui restreint la participation des parents dans les soins de leur nouveau-né prématuré.

Autrement, cette difficulté serait également attribuable au fait que les nouveau-nés prématurés communiquent leurs besoins de façon très différente d'un nouveau-né à terme. Des interventions sont donc nécessaires pour aider ces mères à développer rapidement leur sensibilité parentale auprès de leur nouveau-né prématuré à l'unité des soins intensifs néonatals. Le but de cet essai clinique randomisé pilote est de mettre à l'essai une intervention visant la participation des mères dans le positionnement thérapeutique de leur nouveau-né prématuré et d'évaluer la faisabilité et l'acceptabilité de l'intervention dans ce contexte. Des résultats préliminaires seront également mesurés quant à la sensibilité parentale et le développement neurologique des nouveau-nés prématurés.