Étude des mécanismes biomécaniques impliqués dans la régénération et l'adaptation de l'os

 

Bettina Willie

Université McGill

 

Domaine : appareil locomoteur et arthrite

Programme Chercheurs-boursiers - Junior 2

Concours 2018-2019

L'adaptation osseuse due aux tensions mécaniques est un phénomène déjà bien décrit chez les athlètes. Les os du bras actif des joueurs de tennis, par exemple, ont une densité et un diamètre plus importants que ceux du bras passif. À l'opposé, la sous-utilisation ou la perte de charge (comme dans les cas de paralysie ou chez les patients longuement alités) provoquent la résorption et la perte de tissu osseux. Cette faculté à s'adapter aux fluctuations de tensions mécaniques est capitale pour l'obtention de propriétés structurales et matérielles optimales lors de la croissance et de la guérison. Malheureusement, les mécanismes qui régulent ce processus lors de la guérison, de la croissance et du vieillissement sont peu connus. De plus, plusieurs maladies squelettiques rares pourraient être dues en partie à une capacité réduite des cellules de l'os à répondre aux stimuli mécaniques.  Une meilleure connaissance des déterminants de ce fonctionnement complexe permettra d'identifier de nouvelles cibles thérapeutiques pour prévenir la perte osseuse ou la guérison tardive.

Mes objectifs pour les projets en cours sont de déterminer le rôle de certains gènes spécifiques (Gorab Sost, Fib-1,  gènes reliés au rythme circadien) dans la régulation de la formation osseuse en réponse aux stimuli mécaniques. J'étudierai ces processus avec des souris transgéniques et chez l'humain.

Finalement, j'étudierai comment différents stimuli mécaniques, en combinaison avec des agents pharmacologiques, peuvent augmenter la masse osseuse dans les cas de guérison retardée ou de perte osseuse due à des maladies métaboliques.