Étude de la cytotoxicité dépendante des anticorps (ADCC) chez la femme enceinte infectée par le virus de l'hépatite C

 

Kimberly Ann Milton McSween

Centre hospitalier universitaire Ste-Justine

 

Domaine : Maladies infectieuses et immunitaires

Programme : Formation de maîtrise

Concours 2016-2017

Partenaire:

Fondation des Étoiles

Mondialement, 170 millions d'individus sont infectés par le virus de l'hépatite C (VHC) et sont susceptibles de développer des maladies chroniques du foie comme la cirrhose ou un cancer. Le VHC se transmet de personne à personne par l'exposition à des liquides corporels contaminés. De plus, le virus est souvent transmis de la mère à l'enfant durant la grossesse ou lors de l'accouchement. À ce jour, les personnes porteuses du VHC, même les enfants, arrivent parfois à se débarrasser du virus en montant ce qu'on appelle une «réponse immunitaire». Ceci n'arrive pas souvent chez la femme enceinte infectée par le VHC, dont l'état de santé se dégrade souvent après l'accouchement.

L'objectif de ce projet consiste à déterminer l'implication d'un type particulier de réponse immunitaire, nommée «ADCC» (antibody-dependent cellular cytotoxicity), dans le contrôle de l'infection par le VHC lors de la grossesse. L'ADCC fait intervenir trois éléments : la cellule infectée par le VHC, une catégorie de globules blancs nommés cellules «Natural Killer» (NK), qui relâchent des substances toxiques pour les cellules infectées, et des anticorps qui reconnaissent le virus. L'association de ces deux éléments mène à la mort de la cellule infectée. Pour doser l'ADCC en laboratoire, il faut recréer ces conditions : des cellules cibles seront modifiées afin de présenter les protéines E1E2 à leur surface.

Par la suite, ces cellules seront incubées avec les anticorps récupérés chez les patientes infectées. L'ADCC sera finalement dosé en calculant la mortalité des cellules cibles grâce à des techniques de pointe. Les résultats de ces recherches permettront de mieux soigner les femmes enceintes infectées par le VHC.