Étude de l'effet des contextes sur la distorsion de la réalité et la désorganisation de la pensée

 

Mathieu Brodeur

Institut universitaire en santé mentale Douglas

 

Domaine : Neurosciences, santé mentale et toxicomanies

Programme chercheurs-boursiers - Junior 1

Concours 2012-2013

La schizophrénie est un trouble de santé mentale caractérisé par des hallucinations et des croyances anormales (i.e., délires). Une des raisons avancées pour expliquer ces symptômes est une difficulté à utiliser correctement le contexte dans lequel les choses sont perçues. Le contexte fournit un cadre pour guider la pensée et le comportement d'une façon cohérente et prévisible. En ce sens, le contexte est essentiel pour un bon fonctionnement mental car il assure une parfaite continuité de l'expérience consciente. L'idée d'une association entre les symptômes de la schizophrénie et un usage anormal du contexte repose surtout sur des observations cliniques et les résultats à des tâches d'attention visuelle et d'interférence. Beaucoup de travail reste donc à compléter avant de pouvoir valider cette idée originale et prometteuse.

Le présent programme de recherche a pour but de développer des expériences innovatrices afin d'étudier les influences du contexte sur la recherche visuelle et la reconnaissance d'objets chez les personnes atteintes de schizophrénie. L'utilisation de différentes techniques nous permettra de mesurer l'activité cérébrale et les mouvements oculaires sous-jacents à l'utilisation du contexte pour ensuite examiner les possibles dysfonctions chez les personnes atteintes de schizophrénie. Une attention particulière sera portée au lien qui relie ces dysfonctions avec les symptômes tels que les hallucinations et les délires.