Endocrinologie pédiatrique dans des contextes a faibles ressources: prestation de soins de santé, épidémiologie et phénotypes des maladies dans des populations non-Caucasiennes

 

Julia von Oettingen

Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill

 

Domaine : santé de la mère, des enfants et des adolescents

Programme Chercheurs-boursiers cliniciens - Junior 1

Concours 2018-2019

Les maladies non-transmissibles et la santé materno-infantile sont deux des principaux défis en matière de santé mondiale. Chez les enfants, le diabète est une des maladies chroniques les plus communes. L'hypothyroïdie congénitale qui peut résulter d'une carence en iode materno-fœtale constitue la cause la plus importante de déficience intellectuelle évitable par le dépistage biochimique chez le nouveau-né. Chez les femmes enceintes, le diabète et l'hypertension artérielle sont des causes fréquentes de morbidité et de mortalité. Cependant, dans les pays à faible revenu, la prestation de soins pour maladies non-transmissibles est insuffisante. Par exemple, le dépistage de diabète et d'hypertension pendant la grossesse et les centres pédiatriques de diabète sont souvent inaccessibles, et 70% des nouveau-nés dans le monde n'ont accès au dépistage néonatal. L'infrastructure de recherche dans ces milieux est souvent peu développée, et les maladies endocriniennes demeurent insuffisamment étudiées.

L'objectif de mon programme de recherche est d'améliorer la prestation de soins de santé pour le diabète et les troubles endocriniens chez les enfants. Le programme se concentre sur la République d'Haïti en tant que pays le plus pauvre de l'hémisphère occidental et exemple d'un contexte à faibles ressources. Nous visons à mesurer la prévalence des maladies endocriniennes communes en santé maternelle et infantile en Haïti et à: 1) développer une approche de dépistage des maladies non-transmissibles pendant la grossesse qui soit adaptée aux milieux à faibles ressources, 2) caractériser les types de diabète et les déterminants sociaux de santé chez les enfants haïtiens avec diabète en Haïti et au Québec et 3) évaluer la nutrition iodée dans la population haïtienne et développer un programme de dépistage néonatal adapté aux régions éloignées. Les retombées de ces projets influenceront favorablement les soins de santé en endocrinologie pédiatrique dans les régions à faibles ressources et parmi les populations défavorisées et/ou éloignées globalement.