Effets d'un programme de marche au sol avec un exosquelette robotisé offert à des personnes ayant une lésion chronique de la moelle épinière et utilisant un fauteuil roulant comme principal mode de locomotion: Une étude prospective longitudinale avec mesures répétées pré et post intervention

 

Dany Gagnon

CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal

 

Domaine : appareil locomoteur et arthrite

Programme Consortium pour le développement de la recherche en traumatologie - Volet 1

Concours 2018-2019

Plusieurs personnes ayant une lésion de la moelle épinière (LMÉ) utilisent un fauteuil roulant comme principal mode de locomotion. La position assise prolongée et la réduction de l'activité physique liée à ce mode de locomotion contribuent au développement ou à l'aggravation de problèmes secondaires de santé. Pour contrer ce cercle vicieux, il est suggéré de s'engager dans la pratique régulière d'activité physique. Dans cette perspective, la marche au sol avec un exosquelette robotisé (EXO) est une intervention prometteuse. Marcher avec un EXO augmente la mise en charge et la mobilité aux jambes, nécessite des efforts musculaires aux bras et au tronc et sollicite le système cardiorespiratoire.

Nos travaux préliminaires supportent l'hypothèse qu'un tel programme puisse amener plusieurs bienfaits physiques et psychologiques. Cependant, davantage d'études sont nécessaires pour renforcer le faible niveau de preuve actuel. Ce projet vise à 1) mesurer les effets d'un programme de marche avec un EXO, 2) identifier les individus avec une LMÉ qui répondent le mieux au programme de marche avec un EXO, et 3) préciser les composantes du programme de marche qui sont les plus importantes pour amener des effets bénéfiques. Vingt utilisateurs de fauteuils roulants ayant une LMÉ chronique complèteront un programme de marche de 16 semaines avec un EXO qui comporte 1 à 3 sessions d'entraînement par semaine sous la supervision d'un entraîneur certifié.

Des mesures seront recueillies 1 mois et immédiatement avant le début du programme ainsi qu'immédiatement après et 2 mois après sa fin. Des évaluations cliniques et de laboratoire seront complétées et des questionnaires seront remplis. Des entrevues seront menées pour mesurer la satisfaction et capter les perspectives des participants à la fin du programme. Les nouvelles connaissances mèneront au développement de futurs programmes d'activité physique offerts aux utilisateurs de fauteuils roulants ayant une LMÉ chronique dans la communauté.