Effet du traitement par pression positive continue (PPC) sur les troubles respiratoires du sommeil maternels et les issues cardiométaboliques

 

Sushmita Pamidi

Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (CUSM)

 

Domaine : Santé circulatoire et respiratoire

Programme chercheurs-boursiers cliniciens - Junior 1

Concours 2016-2017

L'apnée du sommeil se caractérise par des pauses respiratoires intermittentes pendant le sommeil. Une documentation de plus en plus importante fait état d'un lien entre l'apnée du sommeil maternel, et un piètre état de santé pour la mère et son fœtus. Le diabète gestationnel représente l'un des résultats médiocres de l'apnée du sommeil. Il se manifeste par une hyperglycémie apparaissant pendant la grossesse, à l'accouchement de gros bébés, et par conséquent, entraîner des blessures à la naissance. Bien que nous ayons démontré que le traitement de l'apnée du sommeil (à l'aide du traitement le plus fréquemment utilisé, c'est-à-dire par pression positive continue [PPC]) améliore le taux de glycémie des patientes qui ne sont pas enceintes, il n'existe aucune étude ayant essayé de traiter l'apnée du sommeil pendant la grossesse pour vérifier si les contrôles des glycémies, ou autres résultats vont s'améliorer.

À ce titre, mon programme de recherche s'intéressera à l'étude de participantes enceintes à risque d'événements indésirables. Nous les répartirons aléatoirement au groupe PPC ou au groupe contrôle, si le test de l'apnée du sommeil s'avère positif en utilisant des études du sommeil effectuées à la maison. Nos objectifs principaux sont de tester si les femmes peuvent adhérer au PPC, et de déterminer si les taux de glucose ainsi que les issues de grossesse pour la mère et son fœtus se seront améliorés en utilisant le PPC, comparativement au groupe contrôle. Les résultats de cette étude nous aideront à déterminer si l'on devrait effectuer un dépistage de l'apnée du sommeil d'emblée chez les patientes dont la grossesse est à haut risque, afin de diminuer l'incidence d'issues médiocres pour la mère et son fœtus.