Dynamiques d'interactions dans la relation hôte-pathogènes du poumon

 

Simon Rousseau

Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill

 

Domaine :  maladies infectieuses et immunitaires

Programme chercheurs-boursiers - Senior 

Concours 2017-2018

En tant qu'être humain, l'image de nous-même ne reflète pas la réalité complexe qui sous-tend l'ensemble que nous formons. Non seulement sommes-nous constitués de cellules issues de notre programme génétique, mais dès la naissance nous sommes colonisés par des centaines d'autres espèces qui tout au long de notre vie jouerons un rôle clé dans notre santé. Dans ce contexte, nous connaissons encore bien peu de choses sur l'influence de l'ensemble des microorganismes qui se trouvent dans les voies respiratoires sur la santé pulmonaire. Certaines maladies, comme la fibrose kystique, démontre clairement, les conséquences catastrophiques d'une invasion de l'espace pulmonaire par un pathogène opportuniste.

Le programme de recherche que je propose, investiguera l'interaction entre les bactéries présentes dans les voies respiratoires et l'inflammation qui est une réponse de l'hôte à l'infection. La perte de la régulation de l'inflammation dans le poumon entraîne de nombreux problèmes respiratoires ayant un impact majeur sur la qualité de vie des gens affectés. En l'absence d'inflammation, il y aura sensibilité accrue aux infections pulmonaires. Par contre, en présence d'excès d'inflammation ou d'inflammation chronique, le tissu pulmonaire sera endommagé compromettant ainsi sa fonction vitale.

Mon programme de recherche vise à bien comprendre les signaux responsables de la régulation de l'inflammation en réponse aux infections bactériennes afin de mettre sur pied de nouvelles approches visant à rétablir l'équilibre de la réponse inflammatoire lorsque celle-ci est perturbée. Celui-ci s'inspire d'approches développées en écologie afin de de favoriser le retour à l'équilibre suite à des perturbations par certaines maladies comme la fibrose kystique ou infections respiratoires.