Disséquer les mécanismes et les composants qui définissent la fonction différentielle des ribosomes dans l'homéostasie cellulaire

 

Marlene Oeffinger

Institut de recherches cliniques de Montréal [IRCM]

 

Domaine : génétique humaine

Programme Chercheurs-boursiers - Junior 2

Concours 2018-2019

Les ribosomes sont la machinerie de synthèse des protéines cellulaires et sont hautement conservés des bactéries aux humains. Ils sont des machines moléculaires complexes constitués de quatre acides ribonucléiques ribosomiques et 80 protéines ribosomiques et les défauts au niveau de leur maturation ont été associés à plusieurs maladies sévères, dont beaucoup sont congénitales et spécifiques aux tissus. Jusqu'à récemment, on croyait que les ribosomes sont exactement les mêmes dans chaque cellule d'un organisme, d'une cellule hépatique à un neurone. Toutefois, des études récentes ont montré qu'il existe un petit groupe de ribosomes « spécialisés » que l'on retrouve dans des cellules ou tissus spécifiques, tels que le testicule ou les ovocytes, et qui semblent être impliqués dans la biosynthèse des protéines très spécifiques.

En outre, les mutations génétiques dans les composants des ribosomes ont entraîné des maladies hautement spécifiques affectant le sang, le squelette ou la prédisposition au cancer, et se sont établis souvent pendant le développement précoce, ce qui suggère que ces composants et les ribosomes «spécialisés» peuvent jouer un rôle important. Bien que certaines des différences entre les ribosomes «normaux» et «spécialisés» aient été découvertes, les mécanismes par lesquels ils sont produits n'ont pas encore été découverts. La compréhension des mécanismes qui sous-tendent la production de ribosomes «spécialisés» et leurs différences fonctionnelles dans les cellules et même les tissus différents sera d'une grande importance pour comprendre le développement humain et la maladie au niveau moléculaire.

L'objectif de notre programme de recherche est d'étudier les événements qui distinguent différentes populations de ribosomes au sein de différents types de cellules et de tissus et d'étudier leur fonction dans des cellules saines et stressées. Cela nous permettra de mieux comprendre comment des programmes spécialisés de régulation des gènes sont établis et affectent le développement de maladies liées aux ribosomes.