Développer et évaluer des programmes innovants pour lutter contre les maladies infectieuses émergentes dans une perspective « Une seule santé »

 

Cécile Aenishaenslin

Université de Montréal

 

Domaine : santé des populations

Programme Chercheurs-boursiers - Junior 1

Concours 2019-2020

Les maladies infectieuses émergentes représentent une menace grandissante pour la santé publique et ont des impacts économiques majeurs à travers le monde. On estime qu'environ 75% des maladies infectieuses émergentes sont des zoonoses, impliquant des réservoirs qui se composent de populations d'animaux sauvages ou domestiques, ce qui augmente le défi et la complexité liés à leur prévention et contrôle.

Étant donnée cette inter-connectivité entre les santés humaine, animale et de l'environnement, la lutte contre les zoonoses émergentes nécessite une approche intersectorielle et transdisciplinaire appelée « Une seule santé ». « Une seule santé » est une approche conceptuelle qui reconnait les liens étroits entre les santés humaine, animale et des écosystèmes et qui prône une action intégrée, collaborative, intersectorielle et transdisciplinaire. Cependant, malgré ce grand consensus sur la nécessité de développer, renforcer et maintenir une approche « Une seule santé », sa mise en œuvre est complexe, et de nombreuses barrières viennent freiner son adoption et sa concrétisation au niveau des programmes de santé publique.

Mon programme de recherche vise à développer des connaissances et les outils qui contribueront à réduire l'impact des zoonoses sur la santé des populations par l'adoption de l'approche « Une seule santé ». Mon programme a deux objectifs principaux :

  1. Améliorer les connaissances sur les déterminants sociaux et environnementaux des maladies infectieuses émergentes d'importance;
  2. Développer et évaluer des interventions et programmes « Une seule santé » présents et potentiels pour lutter contre les maladies infectieuses émergentes.

Au cours des quatre prochaines années, je concentrerai mes travaux sur deux problématiques d'importance majeure en santé publique et dont la prévention nécessite une approche « Une seule santé » : la prévention de la maladie de Lyme, et la lutte contre l'antibiorésistance.