Développement de modèles réversibles de la perte auditive et des acouphènes chez l'humain pour comprendre les mécanismes de la plasticité du cerveau dans les troubles de l'audition

 

Marc Schoenwiesner

Université de Montréal

 

Domaine : neurosciences, santé mentale et toxicomanies

Programme chercheurs-boursiers - Junior 2

Concours 2015-2016

La perte auditive est l'un des incapacités chroniques les plus courantes au Canada, avec environ trois millions de Canadiens touchés. Le coût à l'économie canadienne des troubles et pertes auditifs est probablement dans les dizaines de milliards de dollars. Lorsque la capacité auditive dégrade, le cerveau change pour s'adapter à la nouvelle situation. Connaître les mécanismes de ces changements est essentiel pour améliorer les traitements et pour réduire les coûts conséquents. Les changements cérébraux sont habituellement mesurés en enregistrant l'activité du cerveau avant et après le changement. Une des difficultés dans l'étude des changements cérébraux causées par des troubles auditifs est que nous ne pouvons mesurer l'activité du cerveau qu'après l'apparition des problèmes auditifs. Il est donc impossible d'isoler les changements spécifiquement causés par la maladie.

Mon laboratoire est le pionnier d'une technique qui permet de changer l'ouïe et de simuler un trouble auditif dans une personne saine pendant plusieurs jours. Nous pouvons alors engager et arrêter le changement dans l'ouïe, et suivre précisément la réaction cérébrale afin d'isoler les modifications causées par les changements auditifs. Pour ce faire, nous utilisons des prothèses auditives très avancées spécialement faites qui sont portées à l'intérieur du conduit auditif. Ces dispositifs peuvent, par exemple, filtrer certaines fréquences pour simuler une perte auditive, ou même produire des sons qui imitent les acouphènes. Parce que ces prothèses changent l'ouïe en dehors du laboratoire artificiel et l'environnement quotidien d'une personne en temps réel, les résultats de la recherche sont directement applicables à des troubles auditifs réels.