Développement de la mesure des années de vie ajustées par la qualité (AVAQ-QALY) et prise en considération des préférences des québécois

 

Thomas Poder

CIUSSS de l'Estrie - CHUS

 

Domaine : santé des populations

Programme Chercheurs-boursiers - Junior 2

Concours 2019-2020

Contexte : L'évaluation de la pertinence des services, interventions et technologies dans les organisations de santé est indispensable afin d'assurer des investissements optimaux à forte valeur ajoutée pour les usagers-citoyens. Dans cette optique, le QALY (Quality adjusted life year) est un instrument essentiel combinant la qualité de vie reliée à la santé (HRQoL) avec la quantité de vie. Son principal intérêt consiste à réaliser des comparaisons valides entre différentes interventions en santé afin de déterminer lesquelles sont les plus efficientes. La façon de calculer un QALY est basée sur les préférences en santé des individus. Considérant que ces préférences peuvent varier d'un pays à l'autre pour des raisons socio-culturelles, il est essentiel de développer des algorithmes de calcul qui soient spécifiques à chaque pays et ainsi éviter des biais.

Objectifs : Ce programme vise principalement à développer des algorithmes de conversion d'un questionnaire de qualité de vie (le SF-6D) en QALY dans le contexte du Québec.

Méthodes : Plusieurs enquêtes sur les préférences des individus pour les différentes dimensions de la santé seront conduites. Les méthodes utilisées seront celles des préférences déclarées, en particulier la méthode des choix expérimentaux discrets. Les recommandations émises par le guide de l'ISPOR seront suivies et les analyses économétriques usuelles seront conduites. Une étude visant à évaluer la valeur monétaire accordée à un QALY sera également conduite afin d'apporter une réponse à la question du seuil de coût-efficacité au Québec.

Conclusion : L'ensemble de ces travaux permettront aux établissements de santé, à l'INESSS et au ministère de la santé et des services sociaux du Québec de disposer d'outils pour procéder aux meilleurs choix possibles dans un contexte local et ainsi d'améliorer le bien-être de la population. Ce programme de recherche s'inscrit donc dans une perspective d'amélioration des services de soins offerts à la population.