Développement d'un modèle in vitro de la barrière hémato-encéphalique

 

Marie-Ève Janelle

Centre de recherche du Centre hospitalier de l'hôpital universitaire de Québec

 

Domaine : neurosciences, santé mentale et toxicomanies

Programme d'appui à la recherche pour les enseignants-chercheurs de collège

Concours 2015-2016

Les maladies neurodégénératives se caractérisent par une détérioration des cellules du cerveau et un dysfonctionnement progressif du système nerveux central. Cela entraîne des conséquences très importantes en termes d'invalidité chez les personnes affligées. Au Canada, environ 75 000 personnes seraient atteintes de sclérose en plaques (SP) et les taux de prévalence de la maladie estimés au pays varieraient de 100 à 200 pour 100 000 personnes, ce qui fait du Canada un pays à risqué élevé.

La SP est une maladie inflammatoire du système nerveux central (SNC) caractérisée par une infiltration de cellules mononucléaires due à une fragilisation de la barrière hémato-encéphalique (BHE).  Pour étudier les mécanismes impliqués dans la SP et mettre au point des approches thérapeutiques efficaces, les chercheurs doivent utiliser des modèles pertinents et représentatifs de la maladie.

Ce projet vise donc à développer un modèle in vitro de la BHE par le biais de cellules en culture. Afin de mimer le plus exactement possible la structure de la BHE in vivo nous proposons de mettre au point un modèle présentant les 3 types de cellules constituant la BHE soit les cellules endothéliales, les péricytes et les astrocytes. À l'issue de ce projet, nous pourrons donc proposer un modèle validé qui présentera les caractéristiques de la BHE. La mise en place d'un tel modèle permettra de simplifier l'étude des interactions entre divers types cellulaires présents au niveau de la BHE et de mieux comprendre les mécanismes impliqués dans le développement de la SP dans l'espoir d'identifier de nouvelles cibles thérapeutiques. Ce modèle pourra également être modifié et adapté à l'étude de d'autres désordres dégénératifs du système nerveux tels que la maladie d'Alzheimer, les accidents cérébro-vasculaires et les traumatismes au cerveau et à la moëlle épinière.