Déterminants moléculaires et environnementaux de l'adiposité viscérale et du risque cardio-métabolique : un pas vers la médecine personnalisée

 

Sébastien Thériault

Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec

 

Domaine : santé  circulatoire et respiratoire

Programme Chercheurs-boursiers cliniciens - Junior 1

Concours 2018-2019

Les maladies cardiovasculaires représentent une cause importante de mortalité. Ces maladies sont influencées par des facteurs génétiques. L'objectif principal de ce programme de recherche est de déterminer comment les facteurs génétiques et environnementaux (comme les habitudes de vie) ainsi que leurs interactions contribuent à la distribution du gras corporel et au risque cardiovasculaire.

Le premier projet est basé sur une cohorte de plus de 2000 participants qui ont complété une intervention de 3 mois pour améliorer leurs habitudes de vie. Ils ont participé à une compétition amicale entre employés pour améliorer leur alimentation et leur niveau d'activité physique et arrêter de fumer. Ils ont montré une amélioration importante des facteurs de risque de maladie cardiovasculaire mais avec une grande variabilité dans la réponse. Le projet consiste à obtenir des données génétiques afin de déterminer les variations dans la séquence d'ADN qui expliquent la réponse à l'intervention.

Le second projet vise à identifier des biomarqueurs de la distribution du gras corporel, plus spécifiquement de l'accumulation de gras autour des organes, qui augmente le risque de maladie cardiovasculaire. Des biomarqueurs sélectionnés à partir d'une étude préliminaire sur plus de 1300 molécules seront mesurés chez plus de 600 individus avec des données d'imagerie. Dans le troisième projet, l'ADN d'individus avec une distribution extrême du gras corporel sera séquencé pour identifier des mutations rares qui pourraient être responsables. Puis, la séquence d'ADN pour des variations fréquentes sera obtenue dans une cohorte d'individus obèses qui ont subi une chirurgie pour étudier les déterminants des caractéristiques du tissu graisseux.

Ce programme de recherche permettra de mieux comprendre les mécanismes génétiques et biologiques impliqués dans la distribution du gras corporel et dans le risque cardiovasculaire. L'application clinique de ces connaissances pourrait mener à des interventions ciblées d'après le matériel génétique des individus.