Des médicaments protéiques/peptidiques revisités pour de meilleures thérapies

 

Marc André Gauthier

Institut national de la recherche scientifique

 

Domaine : cancer

Programme chercheurs-boursiers - Junior 1

Concours 2015-2016

Environ 25% des nouveaux médicaments approuvés par la Food and Drug Administration américaine sont des protéines. De plus, l'utilisation d'ADN comme médicament, à savoir la thérapie génique, croît et s'avère très prometteuse pour le traitement de plusieurs maladies. Cependant, les protéines et l'ADN présentent certaines faiblesses intrinsèques, liées à leur structure et à leur chimie, qui limitent leur efficacité en tant que médicament. Mon programme de recherche met à profit des innovations récentes en chimie dans l'optique de surmonter ces faiblesses et ainsi améliorer le traitement de plusieurs maladies d'importance.

Dans un premier projet, nous cherchons à réduire l'incidence de réactions allergiques envers une protéine thérapeutique utilisée dans le traitement de la leucémie lymphoblastique aigüe. Dans un second projet, nous cherchons à améliorer l'efficacité avec laquelle nous vectorisons un petit ADN thérapeutique jusque dans des cellules cancéreuses de la prostate. Ceci aurait pour effet de rendre ces dernières plus sensibles à la chimiothérapie.

Dans le dernier projet, nous cherchons à améliorer le traitement d'infections bactériennes en préparant un agent antimicrobien protéique stabilisé et ayant une longue durée d'action. Dans l'ensemble, notre programme vise à améliorer l'efficacité de thérapies, ce qui aura pour conséquence d'améliorer la qualité de vie des québécois/canadiens et contribuera à réduire les couts reliés aux soins de la santé.