Conception de nouveaux agents anticancéreux ciblant les mécanismes de réparation et de réplication de l'ADN en vue de leur utilisation en médecine personnalisée

 

Sébastien Fortin

Centre hospitalier universitaire de Québec

 

Domaine : cancer

Programme Chercheurs-boursiers - Junior 1

Concours 2018-2019

Au Canada, le cancer est la première cause de décès devançant depuis quelques années les maladies cardiovasculaires. Malgré les avancées des 75 dernières années, il y a encore peu de traitements disponibles qui soient totalement efficaces et dénués de toxicité. La mise au point de nouveaux médicaments est donc nécessaire afin d'améliorer à la fois l'espérance de vie et la qualité de vie des patients atteints de cancer. À cette fin, nous avons récemment découvert deux nouvelles familles d'agents anticancéreux forts prometteurs paralysant un certain nombre de mécanismes qui sont nécessaires à la réparation/réplication de notre ADN lorsque des défauts y sont détectés. Mon programme de recherche se subdivise en 2 portions distinctes. Elles consistent à développer ces deux nouvelles classes de médicament capables d'arrêter les mécanismes de réparation/réplication de l'ADN. L'arrêt de ces mécanismes est extrêmement important car il permet, en plus de détruire les cellules cancéreuses, d'amplifier l'action d'autres médicaments anticancéreux ou de la radiothérapie.

De ce fait, des doses plus faibles de médicaments ou de radiations seront utilisées ; diminuant d'autant les effets secondaires. Ces deux projets se dérouleront en utilisant des méthodes appartenant à la chimie et à la biologie qui me serviront tour à tour à concevoir et à préparer les nouveaux composés. Ces derniers seront par la suite testés dans diverses conditions afin d'identifier les composés prometteurs pour des expériences sur des animaux portant des tumeurs cancéreuses. Tout ceci est réalisé avec l'espoir d'identifier un ou des composés utiles en clinique et sauver des vies.