Comprendre la régulation de la dynamique du cytosquelette durant la division cellulaire

 

Benjamin Kwok

Université de Montréal

 

Domaine : cancer

Programme chercheurs-boursiers - Junior 2

Concours 2017-2018

Nous débutons tous par une seule cellule. Au cours de notre développement jusqu'à l'âge adulte, nous subissons des billions de divisions cellulaires. Afin de maintenir l'intégrité du matériel génétique lors de ces divisions, les cellules déploient un mécanisme complexe et délicat pour séparer l'ADN dupliqué sous forme de chromosomes. Lorsque ce processus est défectueux, de nombreuses maladies du développement se produisent, comme le syndrome de Down et le cancer. Une meilleure connaissance du processus fondamental de la division cellulaire nous permettra de mieux comprendre l'apparition de ces maladies et de développer de nouvelles stratégies de traitement. Un élément crucial pour la ségrégation fidèle des chromosomes est l'assemblage et le désassemblage du «cytosquelette» qui coordonne leurs mouvements.

L'objectif principal de cette structure est de fournir une «super-autoroute» dans la cellule pour le transport de matériaux essentiels tels que les chromosomes et de permettre les changements de forme cellulaire. Ses composantes de base sont deux grands polymères protéiques appelées microtubules et actine. Ils forment des filaments, un peu comme des câbles, pour fournir un cadre structurel pour de nombreuses activités biochimiques. Cependant, les fondements moléculaires sous-jacents à leur régulation restent mal connus. En utilisant une approche multidisciplinaire qui combine biologie chimique, biochimie, biologie cellulaire et des techniques de microscopie de pointe, notre programme de recherche vise trois objectifs: 1) comprendre comment les principales protéines régulent la dynamique du cytosquelette, 2) trouver des molécules qui peuvent contrôler leurs activités, comme outils de recherche et comme agents chimio-thérapeutiques potentiels, 3) mettre au point des méthodes pour trouver de nouveaux facteurs de régulation de la dynamique du cytosquelette.

Notre but ultime est d'arriver à une vision plus approfondie de la façon dont la dynamique du cytosquelette est contrôlée dans la cellule pour développer de meilleures stratégies de traitement des maladies comme le cancer.