Comprendre et utiliser les trajectoires pour mieux personnaliser les traitements en douleur : un programme de recherche

 

Gabrielle Pagé

Centre hospitalier de l'Université de Montréal [CHUM]

 

Domaine : neurosciences, santé mentale et toxicomanies

Programme Chercheurs-boursiers - Junior 1

Concours 2019-2020

Un Canadien sur cinq souffre de douleur chronique et cette condition peut avoir de lourdes conséquences sur le bien-être physique et mental. Plusieurs patients consultent une multitude de professionnels de la santé en quête de soulagement. Les opioïdes sont souvent utilisés pour gérer la douleur chronique; cependant les données scientifiques à ce jour ne permettent pas de conclure que ces médicaments sont très efficaces à long-terme. Dans ce contexte, il est essentiel de mieux identifier le profile des patients qui sont le plus et le moins susceptible de développer de la douleur chronique ainsi que de répondre aux différentes approches thérapeutiques.

Cet objectif sera examiné via deux thèmes de recherche. En premier lieu, deux études vont examiner la transition de la douleur aiguë à chronique et de la persistance de la prise d'opioïdes (thème 1). La première étude examinera comment les caractéristiques de la douleur et les facteurs psychologiques prédisent les trajectoires de douleur des patients souffrant d'un nouvel épisode de douleur au dos. Le deuxième projet vise à comprendre les différents profils d'utilisation des opioïdes après chirurgie bariatrique et identifier les facteurs associés à ces trajectoires d'utilisation. Finalement, en utilisant des bases de données médico-administratives et un registre de patients, le deuxième thème examinera les trajectoires de douleur et séquences d'utilisation des opioïdes chez les patients étant traités en cliniques spécialisées de la douleur et les trajectoires de soins des patients souffrant de douleur chronique de la première à la troisième ligne.

En utilisant des approches méthodologiques innovantes, cette programmation de recherche va permettre d'identifier différents profils de patients qui se ressemblent au niveau de l'évolution de leurs symptômes ou parcours d'utilisation des soins de santé. Identifier les facteurs de risque associés à ces différents profils et trajectoires permettra d'élaborer des stratégies de prévention et d'interventions ciblées.