Cibler la dysfonction cardiaque chez les patients avec la MPOC afin d'améliorer la capacité d'exercice et la qualité de vie

 

Benjamin Smith

Université McGill

 

Domaine : santé circulatoire et respiratoire

Programme chercheurs-boursiers cliniciens - Junior 1

Concours 2015-2016

La maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) est une maladie commune associée avec une capacité d'exercice réduite, un symptôme important qui est associé avec une qualité de vie réduite. Les mécanismes derrière cette association demeurent inconnus. Pourtant, cibler ces mécanismes permettraient d'améliorer la santé et la qualité de vie des patients atteints de la MPOC.

Nous savons que la MPOC cause des forces respiratoires élevées et que les patients avec une capacité réduite d'exercice ont un cœur sous rempli. Je fais l'hypothèse que, parce que les forces respiratoires élevées sont transmises directement à la surface du cœur, ces forces seront associées avec des niveaux plus élevés de biomarqueurs de stress cardiaque, un sous-remplissage cardiaque, et une capacité d'exercice réduite, ainsi que diminution de la qualité de vie.

Pour tester cette hypothèse, je vais d'abord recruter un échantillon de personnes atteintes de MPOC et des contrôles. Ces participants seront soumis à des mesures détaillées des forces de respiration durant l'exercice, ainsi que des mesures de stress cardiaque, de volumes cardiaques (imagerie par résonance magnétique), et de capacité d'exercice.

Le deuxième volet de mon programme de recherche utilisera les données d'une grande étude canadienne sur la MPOC présentement en cours afin de déterminer si ces mesures de respiration altérée, et de fonction et de stress cardiaques sont associées avec une capacité d'exercice réduite et une qualité de vie réduite.

Mon programme de recherche permettra donc d'identifier de nouvelles cibles thérapeutiques pour de futurs essais visant à améliorer les symptômes importants de la MPOC. Il permettra également de renforcer la capacité de recherche du Canada en soutenant un clinicien–chercheur en début de carrière avec un fort record de productivité, et de renforcer la collaboration à travers le Québec et le Canada.