Caractérisation des voies de trafiquage intracellulaire des ARN : implications dans divers processus cellulaires normaux et pathologiques

 

Eric Lécuyer

Institut de recherches cliniques de Montréal

 

Domaine : génétique humaine

Programme chercheurs-boursiers - Junior 2

Concours 2015-2016

Le corps humain est composé de billions de cellules remplissant des fonctions hautement spécialisées dans l'organisme, telles qu'agir comme barrière protectrice face à l'environnement, combattre les infections microbiennes et transmettre des signaux nerveux. Or, pour remplir ces fonctions particulières, chaque type de cellule doit être en mesure de contrôler sa forme grâce à des petites machines moléculaires retrouvées à l'intérieur de nos cellules. Quand ces machines présentent des défectuosités, les cellules peuvent devenir déformées, et cela peut prédisposer l'organisme à développer différentes sortes de maladies, comme des maladies neuro- ou musculo- dégénératives ou le cancer. Alors que la plupart des recherches ont porté sur le rôle des machines de protéines dans l'organisation cellulaire, nous avons constaté qu'une autre classe de molécules, les acides ribonucléiques (ARN) , sont susceptibles de jouer un rôle majeur dans cette régulation. Nous utilisons une variété d'approches expérimentales, y compris les études de génétique des cellules humaines et la mouche à fruit (Drosophile), ainsi que des approches de bioinformatique, afin de caractériser les rôles joués par les molécules d'ARN dans la régulation de la morphologie cellulaire. Ces études nous permettront de mieux comprendre l'origine des maladies qui impliquent des défauts de l'organisation cellulaire.