Caractérisation des réponses humorales mucosales dirigées contre les virus à ARN double brin

 

Valerie Abadie

Centre de recherche du CHU Ste-Justine

 

Domaine : maladies infectieuses et immunitaires

Programme chercheurs-boursiers Junior 1

Concours 2014-2015

Certaines classes de virus représentent une cause majeure de gastroentérites chez les nourrissons et les enfants dans le monde entier, et sont vraisemblablement associés au développement de maladies auto-immunes. Bien que les diarrhées causées par ces virus pourraient être évitées grâce à l'utilisation de vaccins préventifs, il demeure difficile de développer des outils thérapeutiques qui soient aussi efficaces dans les pays industrialisés et dans les pays en voie de développement, en partie parce que l'immunité envers ces virus a été peu caractérisée. Nous sommes convaincus que mieux comprendre les réponses immunitaires induites au niveau de la muqueuse gastro-intestinale après infection ou immunisation par voie orale devrait aider au développement de nouvelles stratégies vaccinales.

Ce projet a pour but d'étudier la nature de la réponse anticorps induite au niveau de l'intestin suite à une infection orale en utilisant le reovirus comme modèle infectieux. En particulier, nous nous concentrerons sur l'impact du reovirus sur les populations de lymphocytes B intestinales et sur l'induction des réponses anticorps et nous comparerons cette réponse à celle observée suite à une infection par voie systémique.

Nous étudierons ensuite comment les réponses immunitaires humorales se développent dans l'environnement intestinal après infection orale par le reovirus. Ces travaux seront basés sur l'utilisation de modèles murins et de souches de virus recombinantes modifiées génétiquement qui nous aiderons à comprendre les mécanismes impliqués dans l'induction des réponses mucosales des lymphocytes B et la production des anticorps in vivo dans l'intestin. Identifier les voies immunologiques responsables de l'établissement de l'immunité humorale dans le compartiment gastro-intestinal est une étape clé vers le développement de nouvelles formulations vaccinales contre les pathogènes entériques.