Briser l'isolement social des aînés de Côte-des-Neiges : un quartier innovant en mode Living Lab


Plateforme de financements de la recherche intersectorielle sur le vieillissement
Volet Living Lab
Concours 2019-2020

 

Composition de l'équipe:

Nathalie Bier,
  Université de Montréal (Responsable)

Ana Ines Ansaldo,  CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal (Co-chercheuse)
Sylvie Belleville, CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal (Co-chercheuse)
Nouha Ben Gaied, Fédération québécoise des sociétés d'Alzheimer (Collaboratrice du milieu)
Mélanie Couture, CIUSSS du Centre-Ouest-de-l'Île-de-Montréal (Co-chercheuse)
Patricia da Cunha Belchior, CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal (Co-chercheuse)
Johanne Filiatrault, CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal (Co-chercheuse)
Raquel Fonseca, CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal (Co-chercheuse)
Shannon Hebblethwaite, CIUSSS du Centre-Ouest-de-l'Île-de-Montréal (Co-chercheuse)
Adriana Lacerda, CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal (Co-chercheuse)
Jacqueline Rousseau, CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal (Co-chercheuse)
Cécile Van De Velde, CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal (Co-chercheuse)


Domaine :  Vieillissement

Secteurs de la recherche :  Sciences de la santé, Sciences humaines et sociales

L'isolement social est un problème majeur qui est très prévalent chez les aînés. L'isolement social des aînés inquiète, puisqu'il est associé au déclin cognitif, aux chutes, à l'institutionnalisation, ainsi qu'à la mortalité. L'objectif général de ce programme de recherche est de développer un quartier innovant dans Côte-des-Neiges (situé à Montréal), afin de prévenir et de briser l'isolement social chez les aînés. De façon plus spécifique, il s'attardera à trois facteurs (volets) liés à l'isolement social, soit le déclin cognitif (cognition), les troubles de la communication (communication) et les troubles de la mobilité. En outre, chacun de ces enjeux sera abordé d'un point de vue transversal, en y étudiant le rôle des inégalités sociales, de l'inclusion sociale et des facteurs socioéconomiques dans leurs impacts sur l'isolement social.

Les objectifs de ce programme sont donc de :

  1. Construire une infrastructure sociale composée d'un réseau étroit établi entre les organismes du quartier, le milieu de la recherche et les aînés;
  2. Identifier les besoins spécifiques du milieu pour diminuer l'isolement social des aînés du quartier;
  3. Co-développer des initiatives pilotes pour chacun des trois volets principaux;
  4. Évaluer les projets pilotes, sur les aspects d'implantation et d'effets;
  5. Identifier les leviers et les obstacles à l'implantation afin d'apporter les changements nécessaires pour assurer leur pérennité et de pouvoir reproduire l'initiative dans d'autres quartiers.

Ce projet sera réalisé en contexte de laboratoire vivant et via une méthode de recherche-action. L'étape de formulation du problème et de sa clarification (étape 1) visera à mieux comprendre les besoins des aînés et du milieu (en lien avec les trois volets) et à les expliciter, via des discussions focalisées avec différents groupes d'acteurs clés. À la lumière des informations recueillies à l'étape 1, des projets pilotes seront co-développés (étape 2) avec les partenaires du milieu intéressés, et ce, pour chacun des volets principaux; chacun des projets aura des objectifs spécifiques de recherche. Considérant la nature collaborative du projet, le format et le contenu des projets pilotes seront à déterminer. Pour le volet cognition, les projets pourraient viser la sensibilisation de la population aux impacts du vieillissement cognitif ainsi que la mise en place d'initiatives permettant aux aînés de maintenir une bonne santé cognitive. Le volet sur la communication pourrait viser la démystification des défis communicationnels propres au vieillissement et le rapprochement des communautés culturelles et des générations. Le volet sur la mobilité pourra cibler les déplacements sécuritaires et la mobilité des aînés dans la communauté, en accordant une attention particulière à la prévention des chutes ainsi qu'aux principes de conception universelle. Les projets pilotes seront implantés (étape 3), puis évalués (étape 4). L'étape 5 consistera en une réflexion sur le processus avec les partenaires du quartier, alors que l'étape 6 visera le partage des résultats avec toutes les parties prenantes. Par l'approche de co-construction qu'il préconise entre une multitude d'acteurs de la communauté et en raison des collaborations intersectorielles qu'il permettra de créer, le quartier Innovant a un projet à fort potentiel d'innovation sociale et en recherche.

Appel à propositions