Biologie du lymphocyte T et applications cliniques

 

Jean-Sebastien Delisle

Centre de recherche de l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont

 

Domaine : maladies infectieuses et immunitaires

Programme chercheurs-boursiers-cliniciens - Junior 2

Concours 2017-2018

Les cellules T sont un maillon essentiel de notre système immunitaire. Elles nous protègent contre de nombreuses infections et se révèlent être capables de s'attaquer au cancer dans bien des circonstances. Un premier axe de recherche du Dr Delisle s'intéresse aux signaux qui contrôlent la biologie de la cellule T. En effet, afin d'accomplir ses tâches, la cellule T doit être capable de s'activer dans les bons contextes, de proliférer, d'éliminer la menace (infection ou cancer) et de générer une mémoire immunologique pour une protection à long terme.

Le Dr Delisle étudie plus particulièrement les phénomènes touchant l'épuisement des cellules T suite à une activation soutenue et la différenciation des cellules T en cellules mémoires. En tant que clinicien-chercheur, le Dr Delisle est engagé à traduire les nouvelles découvertes en thérapies originales. Il œuvre à développer et implanter des thérapies qui utilisent les cellules T comme traitement. La production de cellules T en laboratoire dans le but de les réinjecter est une approche relativement nouvelle et très prometteuse.

Cependant, la génération de cellules T in vitro capables de reconnaître spécifiquement les cellules infectées par des virus ou des cellules cancéreuses comporte plusieurs défis. Notamment, les signaux transmis aux cellules T doivent être bien dosés afin de produire des cellules dont l'efficacité thérapeutique est optimale. À ce titre, la recherche fondamentale que fait le Dr Delisle sur la biologie des cellules T est directement applicable dans ce second axe de recherche.