Biologie de l'immunothérapie cellulaire; mécanismes et translation la démence dans le système de santé

 

Jean-Sebastien Delisle

CIUSSS de l'Est-de-l'Île-de-Montréal

 

Domaine : cancer

Programme Chercheurs-boursiers cliniciens - Senior

Concours 2019-2020

Notre programme de recherche a comme objectif le développement de traitements utilisant le système immunitaire pour combattre le cancer ou certaines infections. Plus particulièrement, nous travaillons à mieux comprendre le fonctionnement des cellules immunitaires afin de pouvoir les manipuler dans des laboratoires spécialisés pour ensuite les injecter aux patients. Cette approche s'appelle l'immunothérapie adoptive et s'avère être une des avenues les plus prometteuses pour le traitement de cancers et d'infections autrement réfractaires aux traitements plus conventionnels. Notre groupe est déjà très actif dans ce domaine et a développé des protocoles maintenant testés chez des patients.

Dans un premier axe de recherche, nous étudions les signaux qui en quelque sorte « programment » les cellules immunitaires afin que celles-ci puissent être efficaces contre des infections ou des cancers. Nous nous intéressons particulièrement aux signaux qui vont favoriser la migration des cellules immunitaires vers les tumeurs et les signaux qui peuvent « réanimer » les cellules immunitaires épuisées (ce que nous observons lors d'infections chroniques et dans de nombreux cancers). Nous chercherons ensuite à communiquer les bons signaux aux cellules immunitaires que nous préparons en laboratoire afin qu'elles soient efficaces après leur injection à des patients.

Le deuxième axe de recherche du laboratoire vise l'amélioration des procédés qui servent à préparer les cellules immunitaires pour l'immunothérapie adoptive. De plus, nous caractérisons les réponses immunitaires contre des cibles (antigènes) nouvellement découvertes afin de préparer les prochaines immunothérapies.
Notre programme est donc engagé dans une démarche dite « translationnelle », où les découvertes sont rapidement appliquées aux patients