Améliorer la sécurité des patients hospitalisés par l'usage optimal des ressources infirmières

 

Christian Rochefort

Université McGill

 

Domaine : Services de santé

Programme chercheurs-boursiers - Junior 1

Concours 2012-2013

Les événements indésirables (EI) surviennent dans 2,9 % à 16,6 % des hospitalisations en soins aigus et sont responsables de 44 000 à 100 000 décès chaque année. Environ 30 % à 58 % de tous les EI sont évitables. De récentes études suggèrent que la pénurie d'effectifs infirmiers et l'utilisation d'effectifs moins qualifiés contribuent de manière importante à l'incidence des EI. Afin de minimiser l'incidence des EI, des études longitudinales sont nécessaires afin de déterminer les relations entre le nombre et le type d'effectifs infirmiers utilisés et l'incidence des EI, les seuils sécuritaires quant au nombre et au type d'effectifs infirmiers requis, et la modification potentielle de ces relations selon la complexité des besoins des patients.

Jusqu'à récemment, les données requises afin de conduire ce type de recherche n'étaient pas facilement accessibles. Avec l'avènement des dossiers médicaux électroniques et la capture numérique des données relatives à l'utilisation des effectifs infirmiers, il est maintenant possible de répondre à ces importantes questions relatives à la gestion des effectifs infirmiers. Cependant, une condition préalable afin de répondre à ces questions est de déterminer si les données électronique sont suffisamment précises afin de mesurer les EI. Les buts de ce programme de recherche sont de déterminer: a) la précision des données électroniques afin de mesurer les EI; b) si le nombre et le type d'effectifs infirmiers utilisés sont associés à un risque accru d'EI; c) si le risque d'EI en relation avec le nombre et le type d'effectifs infirmiers utilisés est modifié par la complexité des besoins des patients et d) si des seuils optimaux quant au nombre et au type d'effectifs infirmiers requis peuvent être établis selon la complexité des besoins des patients.