Améliorer la santé mentale des populations vulnérables : une approche misant sur le développement du pouvoir d'agir

 

Janie Houle

Université du Québec à Montréal (UQAM)

 

Domaine : santé des populations

Programme Chercheurs-boursiers - Junior 2

Concours 2016-2017

Ce programme de recherche a pour but de mieux comprendre comment le développement du pouvoir d'agir peut contribuer à l'amélioration de la santé mentale de deux populations vulnérables: les personnes souffrant de troubles anxieux/dépressif et les personnes vivant dans des habitations à loyer modique (HLM). Une démarche de croisement des savoirs est utilisée, dans laquelle des chercheurs (savoirs scientifiques) interagissent avec des décideurs et des intervenants (savoirs professionnels), ainsi qu'avec les personnes directement concernées (savoirs expérientiels), afin de développer et d'évaluer des interventions novatrices visant à améliorer la santé mentale.

Axe 1. Rétablissement des troubles anxieux/dépressif. La première étude vise à évaluer une intervention de soutien à l'autogestion des troubles anxieux/dépressif intitulée : Aller mieux à ma façon. Au total, 180 participants seront assignés au hasard à l'un des trois groupes suivants : 1) intervention facilitée par un professionnel (psychologue ou travailleur social); 2) intervention facilitée par un pair aidant (personne en rétablissement formée pour aider d'autres usagers à se rétablir); 3) groupe témoin (soins habituels). La deuxième étude consiste à évaluer les interventions de courte durée offertes aux personnes souffrant de troubles anxieux/dépressif par les équipes de santé mentale adulte en CLSC, afin d'identifier des pratiques optimales à promouvoir.

Axe 2.  Amélioration de la santé mentale des locataires en HLM. Cet axe souhaite contribuer à la diminution des inégalités sociales de santé par la mise en œuvre et l'évaluation d'une stratégie de recherche action participative en HLM. La première étude permet de développer des outils adaptés au contexte HLM (guide d'animation photovoice, grille d'observation du quartier, questionnaire de congruence personne-environnement) et d'expérimenter la stratégie dans deux sites. La deuxième étude vise à évaluer l'implantation et les effets de la stratégie dans six HLM à travers la province.