Améliorer la qualité des soins et le devenir des patients atteints de pathologies pulmonaires obstructives : application clinique d'un nouvel outil diagnostique et pronostique par le monitoring échographique de l'activité diaphragmatique

 

Bruno-Pierre Dubé

Centre hospitalier de l'Université de Montréal [CHUM]

 

Domaine : santé circulatoire et respiratoire

Programme Chercheurs-boursiers cliniciens - Junior 1

Concours 2018-2019

La qualité de vie et le devenir des patients souffrant de maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) et de fibrose kystique (FK) sont fortement influencés par des épisodes « d'exacerbations aiguës ». Ces événements sont définis comme des détériorations rapides de l'état respiratoire, sont souvent en lien avec une infection pulmonaire, et représentent un lourd fardeau pour les patients et le système de santé. La prise en charge des exacerbations est difficile car il existe peu d'outils objectifs et fiables pouvant adéquatement identifier leur présence et guider leur traitement. Récemment, la mesure par échographie de l'activité du diaphragme, qui est le principal muscle respiratoire, a été proposé comme une méthode permettant de mesurer rapidement, simplement et de manière fiable l'état du système respiratoire. Cette technique pourrait donc aider les médecins à mieux évaluer l'état des patients porteurs de maladies respiratoires chroniques, mais elle n'a pas encore été évaluée dans cette population.

Devant le besoin criant d'un marqueur fiable permettant une meilleure prise en charge des exacerbations aiguës, ce programme de recherche vise donc à établir la valeur ajoutée de la technique d'échographie du diaphragme dans ce contexte.

Pour ce faire, cette technique sera évaluée comme: 1) un nouveau marqueur de sévérité de la maladie chez des patients FK à l'état stable, 2) un outil permettant d'identifier plus rapidement l'apparition d'une exacerbation chez des patients FK et 3) un nouveau marqueur permettant d'identifier qu'un épisode d'exacerbation est résolu et contrôlé, chez des patients MPOC.

Ces travaux innovateurs visent à faire de l'échographie diaphragmatique un nouvel outil simple, performant, accessible et fiable, qui permettrait aux cliniciens d'améliorer leur traitement des patients porteurs de maladies respiratoires chroniques. Ultimement, l'objectif de ces projets est d'améliorer non seulement la prise en charge médicale de ces patients, mais aussi leur pronostic vital et leur qualité de vie.