Amélioration des services de réadaptation post-AVC: L'éducation, la mobilisation des connaissances et la formation continue comme fondements de la réadaptation basée sur les données probantes

 

Aliki Thomas

CISSS de Laval

 

Domaine : éducation, savoirs et compétences

Programme Chercheurs-boursiers - Junior 2

Concours 2018-2019

L'accident vasculaire cérébral (AVC) est la principale cause d'invalidité chez l'adulte au Canada. Les preuves scientifiques s'accumulent à l'appui d'interventions de réadaptation visant à améliorer la vie des gens vivant avec les effets d'un AVC. Malheureusement, les interventions de réadaptation optimales étayées par des preuves solides de leur efficacité sont souvent sous-utilisées. Le transfert des connaissances (TC) cherche à combler les écarts entre les preuves découlant de la recherche et les pratiques actuelles des cliniciens. La recherche sur le TC en réadaptation post-AVC n'a pas encore réussi à susciter chez les professionnels de la réadaptation des changements soutenus fondés sur des preuves et les résultats concrets ne se sont pas nettement améliorés chez les patients.

Les causes de cet échec restent à élucider; elles pourraient être liées à un manque de recherche explorant : 1) les mécanismes par lesquels l'enseignement forme les futurs cliniciens à intégrer la recherche; et 2) la participation d'autres intervenants et partenaires importants (p. ex. patient, éducateurs, décideurs) à la promotion des interventions fondées sur des preuves, une démarche appelée transfert des connaissances intégré.

L'objectif de mon programme de recherche est de contribuer à réduire les écarts entre la théorie et la pratique en réadaptation post-AVC, en explorant trois aspects majeurs et interreliés de la réadaptation post-AVC fondée sur les preuves soit 1) l'enseignement de la pratique fondée sur les preuves dans les programmes universitaires, 2) le continuum enseignement-pratique et  3) les stratégies en TC dans les contextes cliniques. 

À la lumière de cette démarche, mon programme de recherche pourrait favoriser l'adoption de pratiques fondées sur des preuves en réadaptation post-AVC et améliorer certains aspects essentiels de la vie des patients.