Agir face au fardeau de la douleur chronique par l'amélioration de l'accès à des services appropriés tout au long du continuum

 

Kadija Perreault

Centre interdisciplinaire de recherche en réadaptation et intégration sociale [CIRRIS]

 

Domaine : services de santé

Programme chercheurs-boursiers - Junior 1

Concours 2017-2018

La douleur est la raison première pour laquelle les personnes consultent un professionnel de la santé. Environ un Canadien sur cinq rapporte de la douleur chronique, celle-ci étant dite musculosquelettique dans la majorité des cas, étant une douleur ressentie dans les os, les articulations, les muscles ou les régions avoisinantes. La douleur musculosquelettique est associée à des conséquences importantes sur les plans individuel et sociétal. Chez l'individu, la douleur chronique contribue par exemple à la présence de déficiences et d'incapacités, à la perte de rôles sociaux, à l'isolement social et à des difficultés familiales. Sur le plan sociétal, l'incapacité prolongée est liée à une plus grande utilisation de ressources en santé telles que des tests diagnostiques et des consultations médicales.

En termes de services de santé, les coûts liés à la douleur chronique sont équivalents à ceux associés aux maladies cardiovasculaires ou au cancer. Un accès limité à des services appropriés peut contribuer au développement de douleur chronique et d'incapacité. L'accès aux services a été déclaré comme un droit humain fondamental et un enjeu éthique clé. Globalement, peu d'études ont été réalisées sur l'accès aux services pour les personnes ayant une douleur musculosquettique. Le but principal de ce programme de recherche est d'améliorer l'accès à des services appropriés tout au long du continuum de services pour les personnes qui présentent une douleur musculosquelettique.

Plus spécifiquement, ce programme de recherche permettra de 1) documenter l'accès aux services pour différents groupes de personnes ayant une douleur musculosquettique et les facteurs influençant l'accès, 2) évaluer les impacts du niveau d'accès aux services, ainsi que 3) développer et évaluer des stratégies visant à améliorer l'accès à des services appropriés pour les personnes ayant une douleur musculosquelettique.