Promouvoir la vaccination auprès de chaque parent



Plusieurs familles hésitent à faire vacciner leurs enfants. Pour promouvoir la vaccination chez les tout-petits et contrer les fausses informations qui circulent sur le sujet, le néonatalogiste Arnaud Gagneur de l'Hôpital Fleurimont, aussi chercheur au Centre de recherche du CHUS, a mis au point la stratégie Promovac. Cette approche est basée sur l'entrevue motivationnelle. Peu après la naissance de l'enfant, un conseiller à la vaccination rencontre les parents, qui peuvent alors exprimer leurs craintes et poser leurs questions sur tous les aspects de la vaccination.

Les rencontres auprès de 2 800 familles ont montré des résultats encourageants.

Selon le docteur Gagneur, la démarche est à la fois standardisée et individualisée. « Il y a un message unique qui est véhiculé, mais le conseiller adapte son intervention aux besoins des parents », résume-t-il. Le but est de renforcer la motivation des parents à vacciner dans un climat d'empathie.

Après un premier essai concluant en Estrie, le docteur Gagneur a étendu son étude dans quatre grands centres de natalité à travers le Québec. Les rencontres auprès de 2 800 familles ont montré des résultats encourageants, soit une augmentation significative du nombre d'enfants vaccinés. En effet, la couverture vaccinale auprès des bébés de 7 mois est passée de 74 % à 80 %. Ces rencontres ont également permis de diminuer la méfiance envers la vaccination : alors que 16 % des parents avaient une forte hésitation à faire vacciner leur enfant, ce pourcentage est tombé à 5 % à la suite de l'entretien motivationnel.

En janvier 2018, la stratégie Promovac sera déployée dans 13 maternités québécoises représentant 55 % des naissances. Ultimement, ce programme pourrait être généralisé dans toutes les maternités de la province. Avec cette stratégie, le docteur Gagneur souhaite non seulement augmenter la couverture vaccinale, mais également sensibiliser les parents afin qu'ils comprennent pourquoi ils doivent faire vacciner leur enfant et qu'ils soient heureux de le faire.