Relève étoile Jacques-Genest 
Octobre 2018



Simon Chamberland

Stagiaire postdoctoral en neurosciences
Université de New York


Publication primée Action potential counting at giant mossy fiber terminals gates information transfer in the hippocampus

Publiée dans : PNAS

Résumé

Les travaux de Simon Chamberland démontrent l'existence d'un nouveau type d'encodage de l'information dans le système nerveux central. Aux synapses formées entre les cellules granulaires et les cellules principales de la région CA3 de l'hippocampe, le transfert de l'information est indépendant de la fréquence des potentiels d'action, et uniquement dépendant de leur nombre. En effet, six potentiels d'action doivent être déchargés pour assurer le transfert de l'information. Ce phénomène est assuré par la combinaison d'une dynamique calcique particulièrement lente et de l'amplification du relâchement de neurotransmetteur dans la synapse. Les résultats de cette recherche décrivent comment cette synapse agit comme un compteur afin de permettre la propagation de l'influx nerveux. Ces résultats mettent en lumière un dialogue neuronal particulier, et pourraient à plus long terme favoriser notre compréhension des maladies neurodégénératives.