Relève étoile Jacques-Genest 
Novembre 2018



John Morris

Étudiant au doctorat en génétique humaine
Université McGill


Publication primée Assessment of the genetic and clinical determinants of fracture risk: genome wide association and mendelian randomisation study

Publiée dans : The British Medical Journal

Résumé

L'ostéoporose est une maladie fréquente, débilitante et liée au vieillissement, qui cause un amincissement et une augmentation de la porosité des os, entraînant une augmentation du risque de fracture. La densité minérale osseuse (DMO) est le facteur de risque le plus cliniquement pertinent pour l'ostéoporose et est hautement héréditaire, donc la génétique joue un rôle important dans la santé osseuse. Afin d'étudier la génétique du risque de fracture, John Morris a effectué une étude d'association génétique pour identifier les gènes qui influencent le risque de fractures ostéoporotiques. Les analyses de Mendelian randomisation de 14 facteurs de risque cliniques de fracture confirment que la diminution de la DMO est la cause centrale des fractures ostéoporotiques et que les interventions cliniques les plus pertinentes pour prévenir les fractures seraient celles visant à augmenter la DMO.