Relève étoile Jacques-Genest 
Juillet 2019



Dorival Martins Jr.

Postdoctorant en biochimie
Université McGill


Publication primée : Superoxide dismutase activity confers (p)ppGpp-mediated antibiotic tolerance to stationary-phase Pseudomonas aeruginosa

Publiée dans : Proceedings of the National Academy of Sciences

Résumé

Plus de 60 % des personnes atteintes de fibrose kystique souffrent d'une infection pulmonaire chronique causée par le pathogène Pseudomonas aeruginosa (P. aeruginosa), qui provoque la détérioration progressive de leurs poumons. Dans la majorité des cas, les antibiotiques courants ne peuvent pas éradiquer cette infection, mais surmonter la tolérance de la bactérie aux antibiotiques pourrait aider à s'en débarrasser. Les recherches de Dorival Martins Jr. ont démontré que P. aeruginosa développe une tolérance aux antibiotiques lorsqu'il est privé de nutriments. Cette tolérance implique des enzymes antioxydantes nommées superoxydes dismutases. Normalement, ces enzymes préviennent le stress oxydatif chez les bactéries, mais le chercheur a constaté qu'elles aident plutôt P. aeruginosa à réduire la perméabilité de ses membranes, limitant significativement l'action des antibiotiques. L'inhibition de ces enzymes pourrait donc améliorer les traitements antibiotiques contre les infections persistantes dont souffrent les personnes atteintes de fibrose kystique.