Relève étoile Jacques-Genest 
Août 2018



Eva Kaufmann

Stagiaire postdoctorale en médecine
Université McGill


Publication primée : BCG Educates Hematopoietic Stem Cells to Generate Protective Innate Immunity against Tuberculosis

Publiée dans : Cell

Résumé

Chaque 21 secondes, une personne meurt de la tuberculose. Malgré la mise en œuvre des dépistages et l'amélioration des traitements, Mycobacterium tuberculosis (Mtb) reste un des pathogènes humains les plus meurtriers. Découvert en 1921, le vaccin BCG demeure le seul vaccin disponible contre la tuberculose, mais il ne protège que contre les formes graves de tuberculose infantile. Il y a donc un besoin urgent de mettre au point un vaccin plus efficace contre la forme principale de la maladie – la tuberculose pulmonaire chez les adultes. Jusqu'à présent, générer un répertoire de cellules T spécifiques au Mtb a été considéré comme le facteur déterminant contre cette maladie. Cependant, le rôle principal des cellules T est de limiter la dissémination des bactéries et non pas d'éliminer l'infection dans les poumons. Par conséquent, jusqu'à aujourd'hui, tous les vaccins potentiels qui se concentrent sur la génération de cellules T ont été décevants. Eva Kaufmann et ses co-auteurs ont découvert, dans un modèle murin, que si le BCG est administré d'une manière qui permet l'accès à la moelle osseuse, il peut reprogrammer les cellules souches hématopoïétiques (CSH). Dans la moelle osseuse, la présence du BCG « entraîne » les CSH à produire des monocytes et macrophages, qui sont la première ligne de défense contre la tuberculose. Ces résultats sont très prometteurs pour la création d'un futur vaccin contre la tuberculose.