Œil rigide, œil en santé?



Le physicien pense qu'un œil rigide pourrait protéger les astronautes des effets d'un manque de gravité. 

Et si la rigidité de votre œil pouvait prédire votre risque de développer certaines maladies oculaires, comme le glaucome ou la myopie? C'est ce que croit Santiago Costantino, physicien et chercheur à l'Université de Montréal et à l'hôpital Maisonneuve-Rosemont. Avec son équipe, il a adapté une technique d'imagerie médicale qu'il a combinée à l'intelligence artificielle afin de « filmer » l'intérieur de l'œil et d'en mesurer les propriétés mécaniques de façon non invasive, notamment la rigidité oculaire.

Il teste notamment sa méthode auprès de patients et patientes atteints de glaucome. Dans cette maladie, l'œil est comme un ballon qui se remplit d'eau. La pression causée par le liquide finit par causer des déformations du nerf optique. Les dommages dépendent toutefois des propriétés mécaniques de l'œil. Les personnes ayant une certaine rigidité oculaire résisteraient mieux au glaucome, compte prouver Santiago Costantino.

Par ailleurs, chez les myopes sévères, dont l'œil s'agrandit plus vite qu'il ne devrait, une trop petite rigidité oculaire peut mener au décollement de la rétine. Le chercheur espère que sa technique pourra servir à prédire ce risque.

Le physicien collabore également avec la NASA et l'Agence spatiale canadienne pour mesurer la rigidité de l'œil chez des astronautes américains, canadiens, japonais et européens. Plus de la moitié des astronautes qui séjournent dans l'espace ont des problèmes avec leurs yeux : leur globe se déforme, causant des plis sur la rétine et une vision réduite. Dans certains cas, le tout revient à la normale une fois sur Terre, mais pas toujours. Cette problématique menace le succès des voyages de huit mois vers Mars. Le physicien pense qu'un œil rigide pourrait protéger les astronautes des effets d'un manque de gravité. Il tentera donc de déterminer les personnes les plus à risques de dommages oculaires cosmiques d'après leur rigidité de l'œil… avant qu'ils ne décollent vers l'espace.