Gérer les commotions cérébrales en quelques clics



10 à 15 % de ses patients avec TCCL gardaient des séquelles chroniques après quelques mois. 

Prendre en charge une commotion cérébrale ou tout autre traumatisme cranio-cérébral léger (TCCL) peut constituer un défi, et ce, particulièrement à l'urgence de l'hôpital, où tout se passe très vite. Cette situation devrait toutefois s'améliorer grâce à la nouvelle application mobile TCCL-MTBI (Mild Traumatic Brain Injury), qui fournit toute l'information nécessaire au bout des doigts !

L'idée de cet outil a germé lorsque la neuropsychologue Elaine de Guise, chercheuse au Centre universitaire de santé McGill et professeure à l'Université de Montréal, a constaté que de 10 à 15 % de ses patients avec TCCL gardaient des séquelles chroniques après quelques mois, et que peu d'entre eux avaient reçu un diagnostic précis, ou encore, de l'information pertinente sur la récupération.

En discutant avec le personnel de l'urgence, la chercheuse a compris que celui-ci ne disposait pas toujours des dernières données et recommandations sur les commotions et blessures à la tête. Beaucoup de recherches ont été menées sur les TCCL depuis 10 ans, en effet, et il n'est pas facile de garder le cap sur l'abondante littérature scientifique ! Un sondage effectué auprès de différents hôpitaux a confirmé que les urgentologues et leurs collègues nécessitaient impérativement une source de données crédibles et rapides à consulter.

La chercheuse s'est d'abord associée à l'Institut national d'excellence en santé et services sociaux (INESSS) et à l'Ontario Neurotrauma Foundation (ONF) pour obtenir les plus récentes publications sur les TCCL. Elle a par la suite sondé une trentaine de spécialistes de façon à cibler les recommandations applicables au Québec.

En partenariat avec une compagnie privée, Elaine de Guise et son équipe ont ensuite développé une application mobile gratuite pour les systèmes IOS et Android. En quelques minutes, le personnel soignant de l'urgence peut s'informer sur le diagnostic des TCCL chez l'adulte et l'enfant, les symptômes et les facteurs de risques, les outils d'évaluation, les complications possibles, le processus de reprise des activités quotidiennes et sportives. L'application bilingue offre aussi une liste des cliniques spécialisées en TCCL vers lesquelles on peut diriger les patients.

Une première version est disponible pour téléchargement depuis le printemps 2019. Des centres québécois, ontariens et américains l'utilisent déjà même si le lancement officiel ne se fera que cet automne.