Étudiante-chercheuse étoile Mai 2012



Sarah Assadian

Étudiante au doctorat en biochimie
Université McGill


Publication primée : p53 Inhibits Angiogenesis by Inducing the Production of Arresten

Publiée dans : Cancer Research, 72(5), mars 2012, pages1270-1279.
 

Résumé

« Nos travaux ont permis de mettre en évidence un nouveau mécanisme par lequel le gène suppresseur de tumeur p53 est en mesure d'inhiber l'angiogenèse. Ainsi, nous démontrons que p53 peut provoquer une augmentation de l'expression du collagène de type IV α1 et accroître la sécrétion d'Arresten, un facteur anti-angiogénique dérivé du collagène de type IV α1. L'augmentation du niveau d'Arresten conduit in vivo à une inhibition significative de l'angiogenèse et de la croissance tumorale. Nos travaux ont aussi révélé qu'il existe une corrélation entre les niveaux d'expression de p53 et d'Arresten dans des coupes de tissus de cancer humain prostatique tel que détectés par coloration spécifique. Ces résultats sont en accord avec ceux obtenus en utilisant d'autres types de cancers. »

La mise en évidence de nouveaux facteurs anti-angiogéniques endogènes jumelée à une meilleure compréhension de leur mode d'action pourrait avoir un impact significatif quant à l'élaboration de nouvelles approches thérapeutiques visant à inhiber l'angiogenèse. Les cancers prostatiques caractérisés par des mutations au niveau du gène p53 représentent un sous-groupe de tumeurs parmi les plus agressives avec une forte tendance à progresser. Il serait donc avantageux de dépister le plus tôt possible ce type de tumeurs puisque le traitement du patient pourrait se faire de manière plus agressive et pourrait conduire à un meilleur pronostic. La mise en évidence des propriétés de l'Arresten pourrait contribuer significativement au dépistage et au traitement.