Étudiante-chercheuse étoile Février 2017



Emily Coffey

Étudiante au doctorat en neurosciences
Université McGill


Publication primée : Cortical contributions to the auditory frequency-following response revealed by MEG

Publiée dans : Nature Communications
 

Résumé

Emily Coffey et ses collègues ont fait une découverte importante concernant le système auditif humain. Les chercheurs ont détecté des signaux neuronaux générés lorsque nous entendons des sons, c'est-à-dire des réponses d'adoption de fréquence (RAF), provenant d'une partie du cerveau qui n'était pas associée à de telles émissions. Cette découverte éclaire la recherche sur la capacité du cerveau à s'adapter, par entraînement, à des stimuli externes et son potentiel d'améliorer le traitement de l'information auditive. Mieux comprendre les RAF et leurs origines permettra aux chercheurs de mesurer de manière plus précise la façon dont le cerveau change selon l'entraînement. Les RAF ont aussi servi à étudier les difficultés d'apprentissage et l'autisme. Il s'avère que les enfants touchés par ces troubles ont une RAF altérée, une constatation attribuée à un dysfonctionnement du tronc cérébral. En plus de brosser un tableau plus clair de la façon dont les RAF sont générées, les constatations d'Emily Coffey pourraient donner lieu à de meilleurs examens et diagnostics des troubles liés à l'ouïe.