Étudiante-chercheuse étoile Avril 2016



Laura Labonté

Étudiante au doctorat en médecine expérimentale
Université McGill


Publication primée : Undiagnosed COPD Contributes to the Burden of Health Care Utilization: Data from the CanCOLD Study

Publiée dans : American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine
 

Résumé

Au Canada, plusieurs individus atteints de la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) ne sont pas diagnostiqués. Lorsqu'ils éprouvent des épisodes respiratoires aigus, ils doivent souvent se rendre à l'urgence. Ces visites permettent rarement le diagnostic de la MPOC, donc les patients ne reçoivent pas de traitement approprié, ce qui entraîne d'autres visites imprévues en milieu hospitalier. Les recherches de Laura Labonté indiquent qu'à long terme, plus de soins et de services de santé sont mobilisés par les individus non diagnostiqués que par les individus se sachant atteints de la MPOC. Par conséquent, le fardeau de cette maladie sur le système de santé pourrait être réduit si le diagnostic de cette maladie se faisait plus efficacement. Pour ce faire, on pourrait envisager d'administrer aux patients à risque (consommation de tabac, plus de 40 ans, etc.) un test de spirométrie (qui consiste à expirer dans un appareil qui mesure la quantité d'air ainsi que la vitesse à laquelle il est exhalé) en soins de première ligne. Ceci pourrait réduire les coûts du système de santé, entre autres, en diminuant le nombre d'hospitalisations.