Étudiant-chercheur étoile Septembre 2016



Guillaume Plourde

Étudiant au doctorat en médecine expérimentale
Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec


Publication primée : Radiation exposure in relation to the arterial access site used for diagnostic coronary angiography and percutaneous coronary intervention: a systematic review and meta-analysis

Publiée dans : The Lancet
 

Résumé

La maladie coronarienne demeure en 2016 la première cause de mortalité au monde. Plus de 3 millions d'interventions coronariennes percutanées (ICP) sont pratiquées annuellement, dont 60 000 au Canada. L'exposition à la radiation inhérente aux ICP comporte certains risques pour le patient, notamment le développement de cancer à long terme. Les ICP via l'artère radiale (TR) sont associées à plusieurs avantages pour le patient, mais certains auteurs soutiennent que l'exposition à la radiation est accrue avec cette technique. L'étude de Guillaume Plourde permet d'affirmer que si l'approche TR est effectivement associée à une exposition à la radiation légèrement plus élevée, celle-ci n'est pas cliniquement significative et ne fait pas le poids face aux autres bénéfices de l'approche TR par rapport à l'approche fémorale, notamment une réduction de la mortalité. Bref, ces résultats permettraient d'améliorer la prise en charge des patients coronariens en modifiant la pratique en hémodynamie et revêt ainsi une importance particulière compte tenu du vieillissement de la population et de l'accessibilité croissante des ICP.