Étudiant-chercheur étoile Avril 2012



David Maillet

Étudiant au doctorat en neurosciences
Université McGill


Publication primée : Age-related changes in the three-way correlation between anterior hippocampus volume, whole-brain patterns of encoding activity and subsequent context retrieval

Publiée dans : Brain Research, 1420 (2011), pages 68-79.
 

Résumé

« Vingt-deux jeunes adultes (18-35 ans) et 21 personnes âgées (60-80 ans) ont accompli trois tâches de mémoire lors d'une séance d'imagerie par résonance magnétique fonctionnelle. Le but de notre étude était de déterminer l'interaction entre la réduction du volume d'une région clé du cerveau (l'hippocampe) lors du vieillissement normal, les réseaux de neurones utilisés par les deux groupes, et la performance dans ces tâches mnémoniques. »

Le vieillissement de la population au Québec et ailleurs dans le monde est un fait indéniable. Il est donc impératif de mieux comprendre pourquoi la mémoire diminue avec l'âge, afin de développer des stratégies pour alléger ou contrer ce phénomène, et d'améliorer la qualité de vie des personnes âgées dans notre société. L'étude de David Maillet démontre que deux facteurs impliqués dans la réduction de la mémoire lors du vieillissement normal, soit la réduction de volume de l'hippocampe et le recrutement de régions distinctes du cortex préfrontal par les personnes âgées lors de l'apprentissage, sont reliés. Cette recherche soulève la possibilité qu'il ne soit pas nécessaire de développer différentes interventions pour cibler ces deux changements au cerveau; plutôt, il se peut qu'une intervention unique (activité physique, entraînement cognitif) puisse faire une pierre deux coups en modifiant le fonctionnement de plusieurs régions du cerveau.