Signature du renouvellement d'une entente de coopération scientifique entre le Québec et la Bavière



15 avril 2019

Le Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies (FRQNT) et le Fonds de recherche du Québec – Santé (FRQS) annoncent la signature du renouvellement d'une entente de coopération scientifique avec le Ministère de la Science et des Arts de la Bavière. Cette entente a pour but de soutenir de courtes missions de recherche entre le Québec et la Bavière, contribuant ainsi au renforcement des liens et des collaborations entre les chercheurs et les chercheuses de ces régions dans des domaines de recherche tels que les biomatériaux, les molécules organiques et les biomolécules, les changements climatiques, l'informatique et l'algorithmique. Un premier protocole d'entente a été signé en 2014. Ce renouvellement s'inscrit dans le cadre du trentenaire de la coopération entre la Bavière et le Québec.

« La collaboration scientifique entre le Québec et la Bavière est très fructueuse et gagne à être soutenue », indique Rémi Quirion, scientifique en chef du Québec. « Cette synergie développée entre les deux communautés, autour de sujets de recherche d'intérêt commun dans des secteurs clés de recherche en nature et technologies et en santé, contribue à mettre en place des missions scientifiques et des projets de recherche à fort potentiel d'innovation. »

Bernd Sibler, ministre de la Science et des Arts de la Bavière, a déclaré : « Les universités et les instituts de recherche bavarois souhaitent renforcer leurs partenariats et leurs réseaux internationaux. Pour y parvenir, nous avons besoin de partenaires forts. Le Québec est l'endroit où nous les avons trouvés. C'est pourquoi je suis très heureux que nous puissions prolonger notre partenariat de quatre ans et signer la déclaration commune. Ensemble, nous aborderons les futurs problèmes de la science et trouverons des réponses innovantes aux questions pressantes de demain. »

Le renouvellement de l'entente a lieu dans le cadre de la mission au Québec du ministre Sibler. Accompagné d'une délégation de 20 présidents d'université et de deux députés du Parlement bavarois, cette mission du ministre Sibler vise à renforcer encore davantage les liens académiques et scientifiques entre la Bavière et le Québec.

La mission donne également l'occasion de tenir un symposium collaboratif sur les défis engendrés par la révolution de l'intelligence artificielle (IA) pour les universités en matière de recherche, d'enseignement et de gestion des liens avec l'industrie et la société civile. Le FRQNT et le FRQS sont associés à ce symposium où est mise en lumière l'approche québécoise en matière d'IA, notamment l'Observatoire international sur les impacts sociétaux de l'IA et du numérique soutenu par les trois Fonds de recherche du Québec. Il est aussi question de domaines de recherche en IA susceptibles de donner lieu à des projets bilatéraux dans le cadre de la coopération Bavière-Québec, par exemple en éthique de l'IA.

Renseignement
Benoit Sévigny
Directeur des communications et de la mobilisation des connaissances
Fonds de recherche du Québec
514 864-1619