Deux projets sélectionnés par le Fonds Pfizer-FRQS regroupent des chercheurs émérites



23 novembre 2011

Des recherches pour établir une nouvelle stratégie thérapeutique anti-VIH et pour développer un test moléculaire prédictif de l'issue de cancers de la peau.

Deux projets de recherche seront financés dans le cadre du troisième concours du Fonds d'innovation Pfizer-FRQS. Ils ont pour but d'établir une nouvelle stratégie thérapeutique anti-VIH et de développer un test moléculaire afin de prédire l'issue de cancers de la peau. Ces projets innovants mobilisent des équipes multidisciplinaires de chercheurs chevronnés de grandes institutions québécoises. Créé en mars 2008, le Fonds d'innovation Pfizer-FRQS est destiné à financer des projets de recherche québécois en santé humaine.

Sélectionnés par le comité d'évaluation scientifique du Fonds d'innovation Pfizer-FRQS, composé d'experts de renommée internationale, ces projets bénéficient respectivement de subventions de 597 880 $ et de 570 139 $ échelonnées sur trois ans. Le projet de recherche intitulé Impact des inhibiteurs intracellulaires du DCIR dans la pathogenèse de l'infection au VIH-1 est dirigé par Caroline Gilbert, Ph. D., professeure au Département de microbiologie, infectiologie et immunologie de l'Université Laval et chercheuse au Centre de recherche du Centre hospitalier universitaire de Québec. Le docteur Denis Sasseville, dermatologue et chercheur à l'Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill, dirige quant à lui le projet intitulé Développement d'un nouveau test moléculaire basé sur la technologie d'analyse de l'ADN par annelage, sélection, extension et épissage (DASL) pour la prédiction de l'issue de la maladie chez les patients porteurs de lymphomes cutanés à cellules T.

« Ces deux projets d'envergure sont d'excellents exemples de recherches présentant un fort potentiel de transfert technologique et de commercialisation. Grâce à notre partenariat très fructueux avec Pfizer, ce sont sept projets d'envergure qui auront pu être financés jusqu'à présent dans le cadre des trois concours Fonds d'innovation Pfizer-FRQS », déclare Rémi Quirion, scientifique en chef du Québec et président du conseil d'administration du Fonds de recherche du Québec – Santé.

« Je tiens à féliciter les gagnants pour leurs projets et leur esprit entrepreneurial. Voilà un bel exemple illustrant comment Pfizer et le FRQS travaillent en partenariat pour soutenir des projets de recherche qui pourraient aboutir à des médicaments prometteurs », note pour sa part Paul Lévesque, président de Pfizer Canada. « Pour être concurrentiel à l'échelle mondiale, il faut être perçu en tant que centre d'excellence. Ce programme contribue à arrimer les intervenants du secteur des sciences de la vie », a conclu M. Lévesque.

Le quatrième concours du Fonds d'innovation Pfizer-FRQS est actuellement ouvert et les résultats seront connus en avril 2012. Il s'agit du dernier concours du Fonds d'innovation Pfizer-FRQS.

Une nouvelle stratégie thérapeutique anti-VIH

Aujourd'hui, malgré les progrès de la recherche et le développement de médicaments, il n'est toujours pas possible d'éradiquer l'infection à VIH-1. La chercheuse Caroline Gilbert a participé aux études montrant que les cellules dendritiques jouent un rôle dans la pathogenèse de cette infection, tant du point de vue de la transmission du virus que de celui du développement de la réponse immunitaire. Présentes dans les muqueuses, elles sont les premières cellules capables de capturer le VIH grâce à des récepteurs, dont le DCIR (dendritic cell immunoreceptor). Or, aucun des médicaments disponibles n'a d'effet positif connu sur la qualité des réponses immunitaires ou sur l'interaction du virus avec les cellules dendritiques. En se basant sur ses récentes découvertes, l'équipe formée de quatre chercheurs (Jean Legault et André Pichette de l'UQAC et Pétronela Ancuta du CHUM) souhaite établir une nouvelle stratégie thérapeutique anti-VIH en bloquant les récepteurs DCIR afin de limiter la transmission du virus par les cellules dendritiques. De plus, le DCIR représente une cible doublement intéressante, puisque les lymphocytes TCD4 expriment aussi ce récepteur à la suite de l'infection. Les inhibiteurs du DCIR pourraient donc agir sur deux types cellulaires qui participent activement à la transmission du virus.

Un test moléculaire pour prédire l'issue de cancers de la peau

Les lymphomes cutanés à cellules T constituent un groupe de cancers cutanés caractérisés par l'accumulation de lymphocytes T malins dans la peau. Dans la majorité des cas, le pronostic des patients aux premiers stades de la maladie est favorable et la maladie est bénigne. Cependant, pour 15 % à 20 % d'entre eux, la maladie progressera et mènera éventuellement au décès. Pour le moment, aucun critère clinique ne permet de détecter les patients qui auront un mauvais pronostic. L'équipe du docteur Sasseville tente de mettre au point un test moléculaire simple basé sur l'expression des gènes pour reconnaître ces patients. Ce test permettrait de détecter et de traiter précocement les patients à haut risque de progression et il éviterait de faire subir des traitements coûteux et toxiques ainsi que des examens inutiles aux patients à faible risque. Les cochercheurs de ce projet sont Jimmy Alain, du CHUQ, Fatemeh Jafarian et Elham Rahme, du CUSM, et Nathalie Provost, du CHUM.

 

À propos du Fonds d'innovation Pfizer-FRQS

Créé en 2008 dans le sillon de la stratégie gouvernementale québécoise en matière de recherche et d'innovation, le Fonds d'innovation Pfizer-FRQS vise à stimuler la recherche publique en santé humaine au Québec et à catalyser la commercialisation de projets novateurs. Les projets soumis doivent non seulement répondre à des problématiques importantes de santé humaine, mais aussi être de grande envergure. Ils doivent aussi viser des résultats concrets pouvant mener à des démarches de commercialisation dans les trois à cinq ans sous forme de nouvelles molécules thérapeutiques, de nouveaux savoir-faire ou de nouveaux dispositifs ou technologies.

À propos du Fonds de recherche du Québec – Santé (FRQS)

Relevant du ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, le Fonds de recherche du Québec – Santé (FRQS) a pour mission de soutenir la recherche en santé en vue de favoriser le mieux-être de la population québécoise. Il a pour mandats la promotion et l'aide financière de ces recherches, la diffusion des connaissances et la formation des chercheurs, l'établissement de partenariats nécessaires au développement du système québécois de la recherche et de l'innovation, et enfin, le rayonnement de la recherche sur le plan international. Le FRQS soutient 11 groupes, 19 centres et 16 réseaux thématiques de recherche.

À propos de Pfizer Canada

Pfizer Canada inc. est la filiale canadienne de Pfizer Inc., première entreprise biopharmaceutique à l'échelle mondiale. Pfizer Canada inc. est l'un des plus importants investisseurs en recherche dans le domaine de la santé au pays. Notre gamme diversifiée de produits de soins de santé comprend des vaccins et des médicaments biologiques et conçus à partir de petites molécules, destinés aux humains et aux animaux, ainsi que des préparations nutritionnelles et beaucoup d'autres produits grand public parmi les plus populaires dans le monde. Tous les jours, les employés de Pfizer Canada travaillent au mieux-être des patients ainsi qu'à améliorer la prévention et le traitement des maladies les plus redoutables de notre époque. Nous mettons à profit la science et nos ressources mondiales pour améliorer la santé et le bien-être de la population canadienne, à toutes les étapes de la vie. Notre engagement se reflète dans tout ce que nous faisons – qu'il s'agisse d'initiatives de sensibilisation aux maladies, de partenariats communautaires ou de notre principe selon lequel il faut plus que des médicaments pour être vraiment en santé. Pour en apprendre davantage sur la philosophie et le programme Plus que des médicaments de Pfizer Canada, visitez le www.plusquedesmedicaments.ca. Pour obtenir plus d'information au sujet de Pfizer Canada, visitez le www.plusquedesmedicaments.ca.

- 30 -

Renseignements

Michelle Dubuc
Communications et mobilisation des connaissances
Fonds de recherche du Québec
514 873-2114, poste 1235

Andrea Gilpin
Communications, Pfizer
514 693-4619