Création d'un réseau de recherche sur les questions maritimes



29 juin 2015

Une impulsion majeure à la recherche et à l'innovation
dans le secteur maritime

Les Fonds de recherche du Québec (FRQ) et le ministère de l'Éducation, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (MEESR) proposent de doter le Québec d'un nouveau réseau interétablissement et intersectoriel, dont le thème porterait spécifiquement sur les questions maritimes, incluant le développement de partenariats entre les milieux académiques, gouvernementaux, publics, communautaires et privés. L'établissement d'un tel réseau de recherche donnera une impulsion majeure au développement des connaissances liées au secteur maritime. Mieux, il s'avèrera un jalon important dans le déploiement de la Stratégie maritime du gouvernement du Québec en mobilisant les expertises québécoises en faveur du développement durable de ses ressources et de ses environnements maritimes. Pour ce faire, les FRQ invitent dès maintenant l'ensemble de la communauté de la recherche et les acteurs concernés par les enjeux maritimes à faire part de leurs commentaires en vue d'enrichir la démarche de création dudit réseau.

Le Québec a pris un fort engagement pour développer une stratégie maritime et mettre en valeur les zones maritimes du Québec dans une perspective de relance économique et de création d'emplois. Plus spécifiquement, la Stratégie maritime du Québec vise à mettre en place des mesures pour stimuler le développement économique des régions côtières et riveraines, pour favoriser le transport maritime sécuritaire et écologique, pour dynamiser l'offre touristique maritime ou encore pour soutenir la recherche et le développement en matière d'économie bleue ou de nouvelles technologies marines et environnementales. Si la Stratégie maritime exprime clairement l'ambition de développer le secteur maritime pour en faire un moteur du développement économique et social, elle reconnaît également le besoin de soutenir ses orientations par l'identification d'enjeux de recherche qui nécessitent une approche mobilisant un grand nombre d'acteurs de différents secteurs gouvernemental, industriel, universitaire, collégial, communautaire, etc.

C'est d'ailleurs dans cette perspective que les FRQ et l'Université du Québec à Rimouski, et avec l'impulsion du Secrétariat à l'implantation de la Stratégie maritime du Québec, ont tenu le 7 novembre 2014 une journée de concertation sur la contribution du monde de la recherche à la première Stratégie maritime du Québec et sur la formalisation de liens franco-québécois en recherche dans le secteur maritime. Au terme de cette journée, il est apparu clair que la complexité des enjeux liés à la Stratégie maritime nécessite une approche intégrée et invite tout naturellement à réunir des chercheurs de tous les horizons pour mener une réflexion à la fois intersectorielle et panquébécoise. Cette complexité exige aussi des collaborations entre divers milieux et différents partenaires des secteurs universitaire, collégial, industriel, gouvernemental, communautaire. C'est pourquoi il a été préconisé de favoriser l'émergence d'un réseau intersectoriel de recherche, de collaboration et de transfert de savoirs et de technologies en matière maritime afin de favoriser les effets de levier économique, la synergie et l'émergence de nouvelles connaissances et d'innovations dans les domaines économiques, technologiques, environnementaux et sociaux. Le Québec serait ainsi pourvu d'un puissant outil de développement et de partage de savoirs et d'infrastructures scientifiques pour mener des collaborations intersectorielles en appui aux décideurs des gouvernements, des communautés et du secteur privé. Sur la base de ce réseau, le Québec pourrait également miser sur des projets de partenariats avec la communauté scientifique, canadienne et internationale, notamment avec la France.

Dans le budget 2015-2016 du gouvernement du Québec, trois enveloppes budgétaires sont destinées au soutien à la recherche et à l'innovation dans le cadre de la Stratégie maritime, dont une enveloppe de 3,3 millions de dollars, sous la responsabilité administrative du MEESR, pour le développement du Réseau Québec Maritime et l'Institut France-Québec pour la recherche et l'innovation dans le secteur maritime. Pour l'un, il s'agit de fédérer des expertises au Québec dans les différents domaines maritimes en vue de doter le Québec d'un lieu privilégié et concerté de développement et de transfert de connaissances et d'innovations sur les questions maritimes. Pour l'autre, il s'agit de réunir les forces vives de la France et du Québec en vue de tirer avantage de la complémentarité des expertises de part et d'autre de l'Atlantique et des multiples initiatives franco-québécoises déjà existantes dans le domaine maritime. En vue de la concrétisation de l'institut, les premiers ministres québécois et français ont d'ailleurs signé, le 6 mars 2015, dans le cadre de la 18e Rencontre alternée, une déclaration d'intention. En ce qui concerne le réseau de recherche sur les questions maritimes, les FRQ et le MEESR se sont vus confier la responsabilité de préparer la démarche requise menant à sa création.

C'est dans ce cadre que les FRQ proposent de doter le Québec d'un nouveau réseau de recherche sur les questions maritimes et font appel à l'ensemble de la communauté scientifique et les acteurs concernés par les enjeux maritimes à faire part de leurs commentaires en vue d'enrichir la démarche de création dudit réseau. Pour plus de détails sur les composantes du projet de réseau, veuillez consulter l'Avis de création du réseau.

Principales dates
Diffusion de l'avis de création du réseau 29 juin 2015
Date limite de recueil des commentaires 12 août 2015
Annonce de la création du réseau Septembre 2015

À propos des Fonds de recherche du Québec

Relevant du ministre de l'Éducation, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, les Fonds de recherche du Québec ont pour mission d'assurer le développement stratégique et cohérent de la recherche québécoise et de la soutenir financièrement, d'appuyer la formation des chercheurs, d'établir les partenariats nécessaires à la réalisation de leur mission et de promouvoir et soutenir la mobilisation des connaissances.

-30-

Information :

Maryse Lassonde
Directrice scientifique
Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies
140, Grande-Allée Est, 4e étage, bureau 450, Québec, G1R 5M8
Denise Pérusse
Conseillère stratégique aux initiatives intersectorielles
Bureau du Scientifique en chef du Québec
140, Grande-Allée Est, 4e étage, bureau 450, Québec, G1R 5M8