Recherches sur l'urgence et le continuum des soins / 2014-2015


En résumé

Année de concours :

2014-2015

 

Date limite (avis ou lettre d'intention) :

31 août 2013, 23h59

 

Date limite (demande) :

1er novembre 2013, 23h59

 

Montant :

variable selon le volet

 

Durée du financement :

variable selon le volet

 

Annonce des résultats :

Avril 2014

 

Objectifs

À NOTER : Le 31 août 2013 étant un samedi, les lettres d'intention seront acceptées jusqu'au mardi 3 septembre, à 23h59. Aucun soutien technique et administratif ne sera offert samedi et dimanche ainsi que le lundi 2 septembre 2013.

Ce programme, en 2 volets, en partenariat avec le MSSS a pour objectif de favoriser le développement de connaissances et leur transfert aux décideurs politiques, administratifs et cliniques. Il vise également à soutenir les chercheurs dans la préparation de demandes de fonds dans le domaine de la recherche sur l'urgence.

 

 


1.

Admissibilité du projet

Programme en 2 volets

Volet 1. Projet de recherche
Volet 2. Soutien à la préparation de demandes de fonds

Définition

Projet de recherche : un projet de recherche a pour principal objet la collecte et / ou l'analyse systématique de données pour permettre l'avancement des connaissances sur un aspect spécifique lié à la santé.

Seuls les projets de recherche sont admissibles au volet 1 du présent programme.

Objectifs du volet 1 (projet de recherche)

Par le biais de ce programme, le ministère désire promouvoir le développement des connaissances et leur transfert aux décideurs politiques, administratifs et cliniques.

Générer de nouvelles connaissances

Les données probantes issues des recherches pourront être utilisées afin d'améliorer les pratiques, d'éclairer et de soutenir la prise de décisions relatives aux soins et services offerts à l'urgence.

Une priorité sera accordée aux projets ayant une approche interdisciplinaire et multicentrique.

Objectifs du volet 2 (soutien à la préparation de demandes de fonds)

Soutenir les chercheurs dans la préparation de demandes de subvention (rédaction et / ou acquisition de données préliminaires) qui devront par la suite être soumises pour financement à d'autres organismes subventionnaires que le FRQS.

Une copie de la demande de subvention soumise et de la réponse de l'organisme subventionnaire (lorsque disponible) devra être acheminée au FRQS à l'intérieur d'une période de deux ans suivant l'octroi de la subvention du MSSS / FRQS par le chercheur principal.

Thèmes prioritaires (Volet 1 et Volet 2)

L'amélioration de la gestion des urgences demeure l'une des priorités du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS). Pour répondre à cette priorité, le MSSS doit procéder à certaines interventions relativement aux services offerts ou disponibles en amont de l'unité d'urgence, aux services dispensés lors des séjours hospitaliers ainsi qu'aux services en aval d'un séjour hospitalier, notamment, les services de réadaptation.

Pour ce faire, en 2000, le MSSS publiait le Guide de gestion de l'urgence à l'intérieur duquel de nombreuses recommandations étaient formulées. Une mise à jour de ce guide était d'ailleurs rendue publique à l'automne 2006.

D'autre part, plusieurs mesures ont été mises en place afin d'améliorer l'accessibilité aux services médicaux de première ligne, aux plateaux techniques, aux consultations en médecine spécialisée et aux lits de courte durée dans les hôpitaux, lesquelles sont susceptibles d'influencer le fonctionnement et le recours à l'unité d'urgence.

En ciblant les priorités ci-après énoncées, le MSSS désire obtenir des connaissances probantes quant aux effets de ces mesures sur l'unité d'urgence, et ce, afin de soutenir la prise de décisions.

Facteurs liés à l'organisation et au fonctionnement en milieu hospitalier

Mesurer l'impact sur le fonctionnement de l'urgence, déterminer l'influence sur la performance et identifier les meilleures pratiques, entre autres, dans les domaines suivants :

  • la gestion des admissions et des congés en centre hospitalier;
  • la gestion des lits;
  • la présence d'une équipe de gestion matinale à l'urgence;
  • le débordement de l'urgence;
  • la présence d'une équipe d'intervention en toxicomanie à l'urgence;
  • la présence de mesures au sein même des urgences s'adressant aux clientèles présentant des troubles concomitants (ex. trouble mental, toxicomanie, etc.)

Identifier les mesures mises en œuvre pour améliorer la situation dans les urgences des hôpitaux qui malgré la forte pression qu'ils subissent s'avèrent plus performants que la moyenne et proposer, à partir de ces observations, des mesures pouvant être exportées vers d'autres hôpitaux qui subissent le même type de pression.

Mesurer l'impact à moyen terme des procédures mises en place par la firme McKinsey sur le fonctionnement des salles d'urgence dans la région de Montréal.

Déterminer si les modalités, actuelles et proposées, relatives au financement des établissements et à la rémunération des équipes médicales responsables de l'hospitalisation, ont une influence sur l'utilisation efficiente des lits.

Facteurs liés à l'organisation et au fonctionnement des services en amont et en aval d'un séjour hospitalier ou d'une visite à l'unité d'urgence

Mesurer l'impact sur la fréquentation de l'urgence et les motifs de références, déterminer l'influence sur la performance et identifier les meilleures pratiques, entre autres, dans les domaines suivants :

  • la présence de moyens mis en place afin de permettre aux médecins de première ligne d'avoir un meilleur accès à la médecine spécialisée ainsi qu'aux plateaux techniques (lits de convalescence, soins à domicile, hébergement temporaire, lits de répit-dépannage) qui ont pour objectifs d'améliorer l'accessibilité aux lits de courte durée;
  • la présence d'alternatives à l'hospitalisation et leur influence sur les séjours plus longs à l'urgence (par exemple : les patients occupant des lits de courte durée alors qu'ils reçoivent des soins de longue durée, les délais d'attente associés à l'accès aux services de réadaptation ou à la convalescence, les séjours liés aux soins palliatifs et les séjours excédant ceux prescrits pour le traitement reçu);
  • la disponibilité et l'accessibilité des services généraux à l'intérieur des milieux de vie tels que les centres de réadaptation, les établissements de soins de longue durée, les centres de détention, les centres jeunesse, permettant aux personnes de demeurer dans leur milieu de vie, et ce, tant pour des soins associés à la première ligne qu'en suivi à un séjour hospitalier;
  • l'accès à une équipe de suivi intensif en santé mentale;
  • l'accessibilité à des services de première ligne (guichet d'accès et équipe de 1e ligne) en santé mentale, tant pour les jeunes que pour les adultes souffrant de troubles légers ou modérés de santé mentale;
  • l'accessibilité à des services de soutien dans la communauté pour les personnes souffrant de troubles graves de santé mentale (ex. suivi intensif, suivi d'intensité variable, soutien au logement, etc.);
  • l'établissement de corridors de services entre l'hôpital et les ressources de la communauté;
  • l'intégration des hôpitaux dans les CSSS, qui ont dans leur mandat de contribuer à l'intégration et à la coordination de certaines activités des partenaires locaux;
  • la présence de diverses ressources post-hospitalières (hébergement temporaire, lits de convalescence, lits postopératoires, centres de réadaptation) en regard de l'accessibilité aux lits de courte durée et du désengorgement des urgences.

Facteurs liés au profil de la clientèle

Déterminer les principaux facteurs expliquant la répétition des visites à l'unité d'urgence à la suite d'une hospitalisation ou d'une première visite à l'urgence.

Par exemple, mesurer l'impact et déterminer l'influence sur la performance de l'unité d'urgence de :

  • la non-adaptation des urgences à la clientèle âgée;
  • le rehaussement des services de soutien à domicile (SAD) et son effet sur la fréquentation des urgences par les personnes âgées en perte d'autonomie dont l'état de santé ne nécessite pas un recours aux plateaux techniques ou au niveau de surveillance offert en milieu hospitalier;
  • la présence des caractéristiques de l'ensemble du continuum Perte d'autonomie liée au vieillissement (ex. services à domicile, soutien aux proches, centres de jour, l'hôpital de jour, hébergement temporaire, résidences privées, gamme de ressources d'hébergement, etc.);
  • une prise en charge médicale de la clientèle âgée de 75 ans et plus par la 1ère ligne en regard de la fréquentation de l'urgence et du nombre de cas de niveau de priorité 4 et 5 (sur l'échelle canadienne de triage et de gravité) à l'urgence;
  • les différences, s'il y a lieu, entre la clientèle âgée de 75 ans et plus connue d'un CLSC, d'un GMF ou d'une clinique réseau, et celle ne l'étant pas, à l'égard de :
    • la fréquentation de l'unité d'urgence;
    • l'utilisation des lits d'hospitalisation;
    • la présence de mesures pour faire face à l'augmentation de la demande liée au vieillissement de la population;
    • la présence d'une équipe interdisciplinaire de gériatrie formée d'au moins un médecin et une infirmière ayant une expertise dans les soins et les services gériatriques auxquels peuvent se joindre un travailleur social, un physiothérapeute, un ergothérapeute, un nutritionniste, un pharmacien et tout autre professionnel susceptible de répondre aux besoins des patients);
    • la présence de ressources gériatriques (UCDG, équipes de consultation gériatrique à l'urgence et sur les unités de soins, cliniques externes gériatriques, équipes ambulatoires de gériatrie et psycho gériatrie);
    • la disponibilité d'outils de repérage de la clientèle vulnérable associée à des mesures de suivi intra et extrahospitalières de la clientèle âgée.

Comité de suivi

Le comité de suivi, présidé par le FRQS, est composé de différents représentants du ministère de la Santé et des Services sociaux. Le comité de suivi a pour mandat :

  • d'évaluer la pertinence des lettres d'intention déposées dans le cadre du programme;
  • d'assister, à titre d'observateur, aux réunions des comités de pairs chargés de l'évaluation scientifique des demandes;
  • de veiller à l'atteinte des objectifs du Programme et de favoriser les retombées des travaux de recherche en créant des liens entre les chercheurs et les partenaires décideurs.

Des modalités de collaboration devront être convenues entre les chercheurs retenus et les membres du comité de partenaires, le plus tôt possible au début des travaux, notamment, afin de s'assurer que ceux-ci correspondent aux besoins de recherche du MSSS à l'égard des urgences.


2.

Admissibilité des candidats

Conditions (Volets 1 et 2)

  • La recherche devra être effectuée par des chercheurs autonomes (tel que défini en 1.2 des Règles générales communes) œuvrant en milieu universitaire ou dans l'un ou l'autre des établissements du réseau de la santé et des services sociaux.
  • Les chercheurs doivent démontrer à la satisfaction du FRQS qu'ils collaboreront activement au projet de recherche soumis.

Les candidats en formation postdoctorale ne sont pas admissibles.

Non admissibles
Les candidats ayant bénéficié à titre de chercheur principal d'une subvention dans le cadre du volet 2 et qui n'auraient pas satisfait à l'exigence d'acheminer au FRQS une copie de la demande de subvention adressée à des organismes subventionnaires autres que le FRQS, ainsi qu'une réponse de l'organisme subventionnaire lorsque disponible.

NOTE : Le nombre maximal est de 6 cochercheurs et 10 collaborateurs par projet pour chaque volet.

Ordre professionnel

Les chercheurs cliniciens (chercheur principal et cochercheurs) devront faire la preuve qu'ils sont inscrits au tableau de l'ordre professionnel qui les régit au Québec, qu'ils disposent du droit de pratique au Québec et qu'ils possèdent une assurance professionnelle.

Multiples demandes

  • Un chercheur ne peut pas déposer plus d'une demande à l'intérieur du même volet (1 ou 2) de ce programme comme chercheur principal ou cochercheur, mais peut déposer une demande dans chaque volet;
  • un chercheur ne peut pas détenir simultanément plus d'une subvention à l'intérieur d'un même volet de ce programme comme chercheur principal ou cochercheur.

Affiliation, citoyenneté et résidence

Le chercheur principal et les cochercheurs doivent :

  • avoir une affiliation universitaire québécoise;
  • être citoyens canadiens ou résidents permanents.

Les collaborateurs peuvent provenir de l'extérieur du Québec mais aucune somme ne peut être transférée à l'extérieur du Québec.

Formation de base en éthique de la recherche

Une formation de base en éthique de la recherche est obligatoire pour tous les chercheurs principaux ou cochercheurs du FRQS lorsque leur projet ou leur programme de recherche porte sur des sujets humains.

La recherche sur des sujets humains comprend celle qui est réalisée :

  • avec des sujets humains vivants;
  • sur des cadavres et des restes humains, avec des tissus, des liquides organiques, des gamètes, des embryons ou des fœtus, des cellules ou du matériel génétique;
  • à partir de renseignements à caractère personnel contenus dans des dossiers. Les renseignements à caractère personnel sont ceux qui permettent d'identifier une personne.

Cette formation de base consiste dans la réalisation des niveaux 1 et 3 du didacticiel en ligne élaboré par le ministère de la Santé et des Services sociaux à titre de programme de formation en éthique de la recherche.

Les chercheurs principaux et cochercheurs doivent avoir réalisé cette formation de base dans l'année suivant la réponse positive du FRQS concernant leur subvention.


3.

Documents exigés - Lettre d'intention (Volet 1 seulement)

Documents électroniques

N'oubliez pas de transmettre vos documents électroniques au FRQS.

Candidats (volet 1)

  • CV commun canadien (version complète à jour) du chercheur principal et de tous les cochercheurs;

Pour le présent concours, les Fonds de recherche du Québec utilisent la nouvelle version du CV commun canadien, et seule la version CV financement de l'organisme sera acceptée.

  • contributions détaillées du chercheur principal et de tous les cochercheurs (pièce jointe au CV soumis);
  • formulaire Lettre d'intention.

Les lettres d'intention seront évaluées par le comité de suivi. Les critères d'évaluation de la pertinence seront les suivants :

  • l'admissibilité des candidats au concours;
  • l'expertise et la complémentarité des chercheurs;
  • la pertinence des questions posées en regard des objectifs du programme;
  • le plan de diffusion et de transfert des connaissances (Voir Transfert des connaissances );
  • l'impact potentiel des résultats sur les politiques organisationnelles.

Les candidats en formation postdoctorale ne sont pas admissibles.

Seuls les chercheurs dont les lettres d'intention auront été retenues seront invités à soumettre une demande complète.

Le FRQS acheminera par courriel aux candidats une confirmation de l'acceptation ou du refus de leur lettre d'intention.

Les recommandations du comité d'évaluation des lettres d'intention seront transmises au comité scientifique chargé d'évaluer les demandes complètes. Les chercheurs devront tenir compte des commentaires et suggestions faits à l'étape de l'évaluation de la lettre d'intention ou justifier dans la demande leur choix de ne pas le faire.


4.

Documents exigés - Demande complète (Volets 1 et 2)

Documents électroniques

N'oubliez pas de transmettre vos documents électroniques au FRQS.

Candidats (volets 1 et 2)

  • CV commun canadien (version complète à jour) du chercheur principal et de tous les cochercheurs;

Pour le présent concours, les Fonds de recherche du Québec utilisent la nouvelle version du CV commun canadien, et seule la version CV financement de l'organisme sera acceptée.

  • contributions détaillées du chercheur principal et de tous les cochercheurs (pièce jointe au CV soumis);
  • formulaire de demande;
  • une lettre d'appui de la direction de l'institution ou du département universitaire où s'effectuera la recherche (pour le chercheur principal seulement);
  • une lettre du directeur du département clinique ou du doyen de la faculté précisant combien d'heures seront dégagées des obligations cliniques des demandeurs pour réaliser leur projet de recherche (pour le chercheur principal et tous les cochercheurs si cliniciens).

Les candidats en formation postdoctorale ne sont pas admissibles à ce programme.


5.

Lieu de recherche

Choix du lieu de recherche

Un groupe ou un centre du FRQS, un établissement du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) ou une université du Québec.

Changement de lieu de recherche

Le FRQS s'attend à ce que, pour toute la durée de la subvention octroyée, le candidat mène son projet dans l'établissement ou dans l'université qui a endossé sa demande.

Le candidat qui désire changer de lieu de recherche doit en faire la demande par écrit au FRQS. Cette demande fera état des raisons du changement et décrira toutes les conséquences possibles sur son projet de recherche.

Les autorités de l'université ou de l'établissement doivent aviser par écrit le FRQS qu'elles approuvent le changement.

Le directeur du nouveau centre de recherche ou département universitaire doit aviser par écrit le FRQS qu'il accepte d'accueillir le candidat.


8.

Dépenses admissibles

Admissibles

  • salaires d'assistants de recherche, de professionnels de recherche, de techniciens, d'informaticiens, de professionnels de la santé non-médecins;
  • la subvention pourra être utilisée pour la rémunération d'étudiants de maîtrise, de doctorat et de postdoctorat, uniquement lors de la première année de leur recrutement. Ceux-ci devront obligatoirement se présenter aux prochains concours provinciaux ou nationaux;
  • dépenses liées à la diffusion et au transfert des connaissances;
  • contrats d'entretien et équipements requis et justifiés;
  • matériel de recherche, d'informatique et de robotique;
  • frais liés aux examens scientifiques et éthiques des projets de recherche clinique (à la condition expresse que les projets pour lesquels ces frais seront exigés ne fassent pas l'objet d'une double évaluation scientifique);
  • participation à des congrès pour une somme maximale de 5 % par année de la subvention à compter de la 2e année;
  • rémunération de personnel administratif.

Les étudiants et le personnel de recherche payés à même cette subvention doivent accomplir l'essentiel de leur travail de recherche dans l'établissement qui administre la subvention.

Non admissibles

  • rémunération des chercheurs principaux, des cochercheurs et des collaborateurs;
  • tous les frais indirects liés à l'aménagement, au réaménagement, à la location et l'entretien de locaux, aux frais indirects payés par l'établissement d'accueil;
  • aucune somme ne peut être transférée à l'extérieur du Québec.

9.

Évaluation

Critères – Lettres d'intention (volet 1)

L'évaluation de la lettre d'intention suit les critères suivants :

  • caractère novateur du projet et sa correspondance avec les objectifs et les thématiques prioritaires du programme;
  • réalisme et l'importance des résultats escomptés;
  • pertinence et rigueur de la méthodologie;
  • qualité de la formation et de l'expertise des membres du regroupement;
  • compétence et complémentarité du regroupement à réaliser le projet soumis;
  • stratégies pour le transfert des connaissances au niveau des étudiants, des partenaires et des décideurs;
  • réalisme et importance des retombées attendues;
  • pertinence et bien-fondé des prévisions budgétaires.
  • L'évaluation scientifique des demandes se fait par comité de pairs en fonction des critères suivants :
  • originalité du projet proposé;
  • adéquation avec l'un des thèmes prioritaires;
  • qualité de la formation et compétence des chercheurs;
  • pertinence et rigueur des plans de recherche;
  • collaboration avec les milieux cliniques;
  • choix des méthodologies;
  • réalisme et importance des résultats escomptés;
  • stratégie proposée pour le transfert des connaissances (Voir Transfert des connaissances);
  • réalisme du budget demandé et sa justification;
  • formation d'étudiants.

Critères – Demandes complètes (volet 2)

L'évaluation des demandes complètes sera faite par le comité de suivi en fonction des critères suivants :

  • l'admissibilité des candidats au concours;
  • l'expertise et la complémentarité des chercheurs;
  • la pertinence des questions posées en regard des objectifs du programme;
  • le plan de diffusion et de transfert des connaissances (Voir Transfert des connaissances);
  • l'impact potentiel des résultats sur les politiques organisationnelles.

10.

Résultats de recherche et transfert des connaissances

Dépôt d'un rapport et présentation (volet 1 uniquement)

En acceptant la subvention, le candidat s'engage également à :

  • déposer un rapport scientifique final reprenant les messages clés de sa recherche, à l'aide du formulaire disponible sur le site web du FRQS;
  • déposer un rapport financier final à l'aide du formulaire disponible sur le site du FRQS;
  • faire une présentation orale des messages clés de leur recherche lors d'un événement qui pourra être organisé par le FRQS et ses partenaires.

Diffusion et utilisation des résultats par les partenaires

Le candidat s'engage de plus :

  • à autoriser les partenaires à utiliser (notamment à des fins de reproduction, de traduction, d'exécution ou de communication au public, par quelque moyen que ce soit, de même que toute autre forme d'utilisation) les outils développés, le rapport final et les résultats de recherche qui ont fait l'objet d'une diffusion publique par le chercheur (dans le cadre d'une publication scientifique, d'une conférence, d'un colloque, d'un congrès ou d'une publication dans un site Internet). Cette utilisation doit être faite dans le respect du droit d'auteur et uniquement à des fins non commerciales.


11.

Engagement du candidat

En transmettant sa demande, le candidat devra s'engager, entre autres, à :

  • respecter les obligations décrites aux Règles générales communes des trois Fonds, la Politique de libre accès aux résultats de recherche publiés et l'ensemble des conditions et des exigences décrites dans la fiche web du programme.
  • respecter les normes d'éthique et d'intégrité définies dans le document Standards en éthique de la recherche et d'intégrité scientifique du FRQS.
  • autoriser le FRQS à conserver et à utiliser tous les renseignements personnels et scientifiques contenus dans son dossier conformément aux modalités décrites dans le document Accès aux documents et protection des renseignements personnels et sous la condition que les personnes ayant accès à des renseignements personnels en respectent le caractère confidentiel.

12.

Engagement de l'établissement d'accueil

L'établissement d'accueil s'engage à :

  • fournir des laboratoires ou des locaux de recherche fonctionnels et l'équipement de base nécessaire à la réalisation du projet de recherche.
  • offrir un environnement qui respecte les normes d'éthique et d'intégrité définies dans le document Standards en éthique de la recherche et d'intégrité scientifique du FRQS.

Assistance informatique

Courriel : centre.assistance.sante
1 866 901-7871

Lundi au vendredi
8 h 30 à 12 h et 13 h à 16 h
(vendredis d'été : 8 h 30 à 12 h)

Les demandes d'assistance technique acheminées par courriel sont traitées en priorité.