Technologies de la réadaptation pour la mobilité

 

Philippe Archambault

Centre de recherche interdisciplinaire en réadaptation du Montréal métropolitain

 

Domaine : Appareil locomoteur et arthrite

Programme chercheurs-boursiers - Junior 2

Concours 2013-2014

Les personnes avec une atteinte neurologique, tel un accident vasculaire-cérébral, peuvent avoir des incapacités au niveau de la mobilité des bras et des jambes. Ces incapacités nuisent à leur indépendance et à leur qualité de vie. Afin d'offrir une solution à ces problèmes, une avenue consiste à profiter de la technologie pour la réadaptation. Ce programme de recherche propose deux voies, pour permettre une meilleure réadaptation de la mobilité.

La première consiste en l'utilisation d'un simulateur de conduite en fauteuil roulant motorisé. Ce simulateur fonctionne sur un ordinateur standard, donc peu onéreux, et peut-être installé en clinique ou chez la personne nécessitant un fauteuil motorisé pour ses déplacements. L'environnement virtuel permet l'apprentissage de diverses tâches de conduite de niveaux de difficulté variés. L'objectif de cette recherche est  d'évaluer un programme d'entraînement à domicile. Cet entraînement se déroulera pendant la période d'attente de livraison du fauteuil motorisé (généralement de 2 à 4 mois) afin de mieux préparer les futurs utilisateurs à la conduite de leur nouveau véhicule.

La deuxième voie de ce programme de recherche porte sur l'utilisation de la robotique pour la réadaptation du membre supérieur. En effet, une méthode efficace de réadaptation est de pratiquer de manière intensive des tâches fonctionnelles, tout en recevant un feedback sur sa performance. Les robots peuvent bien répondre à ces exigences, car ils peuvent interagir physiquement avec les mouvements du bras et guider, ou aider aux mouvements du bras tout en informant la personne sur sa performance.

Cette recherche portera sur le développement et l'évaluation de nouveaux protocoles de réadaptation par robotique, qui comprendront des déplacements du bras de la personne par le robot, et des mouvements effectués par la personne, mais avec une aide fournie par le robot.