Modéliser le psoriasis grâce au génie tissulaire et développer de nouvelles stratégies pharmacologiques

 

Roxane Pouliot

Université Laval

 

Domaine : appareil locomoteur et arthrite

Programme chercheurs-boursiers - Senior

Concours 2015-2016

Le psoriasis est une maladie de la peau pour laquelle on ne connaît pas de cure. L'incidence de la maladie est estimée à 2% de la population mondiale, soit près de 80 millions d'individus, dont environ 20 millions sont affectés par les formes modérées à graves de la maladie. Pour le Canada, ce serait près de 3% de la population qui serait touchée par le psoriasis. La physiopathologie du psoriasis est complexe et mal comprise. Aujourd'hui on sait que le psoriasis comporte une accélération du renouvellement de l'épiderme, un trouble de la kératinisation, une inflammation. Mais son mécanisme précis nous échappe toujours.

Ce projet de recherche sera conduit dans le but de comparer la prolifération/ différenciation cellulaire dans un modèle de peau reconstruite à partir de cellules normales à celui préparé à partir de cellules psoriasiques lésionnelles ou non lésionnelles, dans le but de développer un modèle de peau psoriasique in vitro robuste qui pourra être utilisé en tant qu'outil efficace pour la recherche fondamentale ainsi que pour la découverte de nouveaux médicaments.