Étudier le rôle des variations génétiques et épigénétiques dans l'étio-pathogénie de la maladie de Crohn

 

Devendra Amre

Centre de recherche du CHU Sainte-Justine

 

Domaine : Santé des populations

Programme chercheurs-boursiers - Senior

Concours 2013-2014

Mon programme de recherche comprend l'étude épidémiologique génétique, environnementale et clinique des maladies inflammatoires de l'intestin (MII). Pendant la période de chercheur-boursier J2, j'ai établi un programme de recherche MII multi-disciplinaire et multi-institutionnel. De nombreuses hypothèses sont étudiées à l'intérieur de ce programme.

Nous avons avec succès, répliqué à 40 \sim gènes / locus détectés en association avec la maladie adulte de Crohn (CD) (un type de MII) en CD à un stade précoce, nous avons découvert de nouveaux gènes qui semblent être uniques au stade précoce CD, nous avons montré que les variations de l'ADN dans la capacité à métaboliser les corticoïdes sont associées à une réponse sous forme de CD, et nous avons observé que la voie métabolique des acides gras est la clé de la pathogenèse de la CD.

Pendant la durée de ma bourse « Chercheur boursier sénior », je vais continuer à développer ces études pour explorer davantage la pathogenèse de la MII. Parmi les études prévues, sont celles qui visent à étudier si les phénomènes de l'épigénétique mènent un rôle dans la pathogenèse de l'IBD (CCFC 2012-2015), et si d'autres variantes telles que les variations du nombre de copies ont été associés à un risque pour les MII (IRSC 2007-2013).

En plus des études axées sur les MII, nous proposons d'explorer d'autres maladies chroniques qui pourraient partager une pathogenèse commune (asthme chez l'enfant, CIHR 2013-2016) dont l'étude pourrait fournir de nouvelles informations sur la pathogenèse MII.