Dosage de la protéine S100B comme biomarqueur pronostique à court et à long terme chez les victimes de traumatisme crânien cérébral léger : revue systématique et méta-analyse

 

Natalie Le Sage

Centre de recherche du Centre hospitalier universitaire de Québec

 

Domaine : neurosciences, santé mentale et toxicomanies

Programme consortium pour le développement de la recherche en traumatologie - volet 4

Concours 2014-2015

Partenaires

Ministère de la Santé et des Services sociaux
Société de l'assurance automobile du Québec
Réseau privincial de recherche en adaptation-réadaptation
Association québécoise d'établissements de santé et de services sociaux
Associtation des établissements de réadaptation en déficience physique du Québec

Les symptômes post-commotionnels sont assez fréquents suite à un traumatisme cranio-cérébral léger et, bien que généralement bénins, ils peuvent perdurer et avoir un impact significatif sur le fonctionnement et le retour aux activités. Par ailleurs, les examens radiologiques comme la tomodensitométrie (scan) ou la résonnance magnétique démontrent rarement la présence d'anomalies structurales cérébrales dans cette affection. La protéine S100B est un marqueur sanguin qui pourrait selon certains études, être associé aux symptômes post-commotionnels chez les victimes de traumatisme cranio-cérébral léger. Toutefois, les conclusions de ces recherches semblent parfois contradictoires.

L'objectif de cette étude consiste à déterminer la valeur pronostique de la protéine S100B chez les victimes de traumatisme cranio-cérébral léger.

Les bases de données bibliographiques seront interrogées ainsi que les résumés de conférences pertinentes et les thèses. Deux évaluateurs indépendants valideront l'éligibilité des études. Une analyse détaillée et structurée de ces études permettra de trier celles qui doivent être retenues. On s'intéressera au lien avec la présence de symptômes à court et à long terme. L'association entre le dosage de protéine S100B et les symptômes sera évaluée à l'aide de ratios de moyennes, selon des méthodes statistiques standardisées pour les méta-analyses. Les publications étudiées permettront de statuer sur l'association entre la protéine S100B et la présence de symptômes post-commotionnels.

Cette revue systématique permettra de conclure sur l'utilité potentielle de la protéine S100B concernant le pronostic des patients ayant subi un traumatisme cranio-cérébral léger. De plus, la synergie développée entre les membres de l'équipe de recherche facilitera la réalisation future de nouvelles revues systématiques concernant le devenir des patients ayant subi un traumatisme cranio-cérébral léger, permettant ainsi de statuer sur l'utilité d'autres biomarqueurs, comme par exemple C-Tau, NSE ou GFAP.