Conditions de production des effets du fonctionnement en interdisciplinarité dans les équipes d'oncologie

 

Dominique Tremblay

Centre de recherche de l'Hôpital Charles LeMoyne

 

Domaine : services de santé

Programme recherches sur le cancer

Concours 2013-2014

Partenaire

Ministère de la Santé et des Services sociaux

Le Programme québécois de lutte contre le cancer (PQLC), rendu public en 1997, faisait du travail en équipe une des pierres angulaires pour lutter efficacement contre le cancer. Cette priorité visait à s'assurer que tous les patients reçoivent les soins dont ils ont besoin, au bon moment, au bon endroit, dispensés par le professionnel le plus approprié. Depuis, toutes les équipes d'oncologie font des efforts importants pour optimiser leur fonctionnement, mais toutes n'y parviennent pas de la même manière. En conséquence, il existe un écart entre les effets attendus et ceux observés dans la réalité.

Le projet de recherche proposé viendra combler un manque de connaissances, bien documenté, permettant d'expliquer cet écart. Il vise à mieux comprendre les conditions de production des effets du travail en équipe pour les patients atteints de cancer. Il fournira des données sur la manière dont les effets sont produits dans les équipes locales d'oncologie, par qui, avec qui, pour qui. Réalisé en collaboration, le projet mettra en synergie l'expertise de chercheurs ayant des expertises complémentaires ainsi que la perspective des professionnels de la santé et des patients.

Cette approche collaborative fournira des informations permettant de faire la lumière sur les conditions du travail en équipe ayant une valeur ajoutée sur l'expérience de soins des patients, quelle que soit la région où ils reçoivent des soins au Québec. Les experts s'entendent pour dire que la pression générée par l'augmentation du nombre de personnes atteintes de cancer et la rareté des ressources ira en s'amplifiant. Il est donc impératif d'avoir des données scientifiques permettant non seulement de connaître les effets du travail en équipe, mais aussi, de comprendre comment et pourquoi ces effets sont produits afin d'optimiser la contribution de chacun dans l'amélioration des soins.